Le Veau d’Or de Damien Hirst, Une Œuvre Aussi Complexe Que Controversée

Icône du jour - 18.05.2017

Damien Hirst est l'un des artistes les plus totémiques de notre ère : longtemps resté l'un des artistes vivants les plus chers de son temps, il a su comme nul autre détourner le marché de l'art pour l'ouvrir vers des horizons encore inexplorés. Avec Le Veau d'Or, l'homme reprend ainsi la symbolique de l'idolâtrie dans la Bible pour mieux l'intégrer à la question de l'art dans les musées, dans un siècle justement axé sur le culte des idoles.

Le Veau d’Or de Damien Hirst, Une Œuvre Aussi Complexe Que Controversée
Le Veau d’Or de Damien Hirst, Une Œuvre Aussi Complexe Que Controversée

Damien Hirst a fait irruption sur la scène de l'art dès les années 90. Au sortir de l'université de Goldsmith, à Londres, l'artiste a l'idée de fédérer autour de lui certains de ses camarades – c'est la naissance des Young British Artists : des artistes aux méthodes choc qui trouvent rapidement un écho dans la presse. Dès 1992, c'est ainsi le collectionneur et magnat de la pub Saatchi, propriétaire de l'une des galléries d'art les plus importantes de Londres, la Saatchi galerie, qui expose le travail des YBA lors d'une série d'expositions. Très vite, le travail de Damien Hirst fait parler de lui – il faut dire que ses animaux coupés en tranches et plongés dans de larges bocaux de formol ont de quoi éveiller la curiosité du milieu. Dès lors, son goût pour l’argent, le scandale et l'art mystique s’affirme : son grand thème est la mort, rien de plus.

Pour que « l’art soit plus réel que ne l’est une peinture » il poursuit son exploration sur les animaux comme figés à tout jamais dans l'éternité en bloquant le processus de décomposition. Très vite, Damien Hirst s'impose comme la rock star de l'art contemporain. Mais en 2008, l'homme dézingue une fois de plus le milieu de l'art en s'attaquant directement au processus classique de vente d'un artiste. En effet, c'est Paul Durand-Ruel qui, à la fin du XIXe siècle, met en place le système de la galerie d'art, qui suppose d'avoir la main mise sur l'ensemble de la production d'un artiste. Ainsi, en 2008, Damien Hirst surprend tout le monde en mettant directement en vente ses œuvres auprès de Sotheby's ! 223 œuvres originales sont alors présentées aux enchères, alors même que Hirst n'est représenté par aucune galerie d'art –  du jamais vu depuis la création de la maison de vente en 1744 !

Parmi ces œuvres se trouve le joyau de Damien Hirst : Le Veau d'Or, directement estimé entre 8 et 12 millions de livres. Il faut dire que l'œuvre vaut son pesant d'or :  l'animal, âgé de 18 mois, est installé dans un aquarium de formol avec les sabots, les cornes et le disque de la déesse Hator entre les cornes coulées en or 18 carats. Pour exposer cette œuvre pesant dix tonnes, Sotheby's a même dû consolider le sol de sa maison. En reprenant ainsi un thème biblique, Damien Hirst pousse à se questionner sur le rapport que ses contemporains entretiennent avec ses idoles : est-ce l'or présent sur le veau ou le procédé artistique qui donne à cette œuvre une telle valeur ? La question reste ouverte – néanmoins, Le Veau d'Or s'est envolé ce jour-là pour la somme de 10 millions de livres...

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Autres articles Icon-Icon