Dolce & Gabbana : The One

Accueil / Parfums / Dolce & Gabbana : The One
bloggif_592bdb72e8720.jpeg

The One est un parfum particulier en ce qu’il explore les multiples facettes d’une même femme – la femme sensualisée à l’extrême s’exprime ici dans l’aura hautement parfumée d’une senteur florentine. Résonance immédiate et soutenue d’une délicatesse semblable à celle de la lingerie sur la peau, le parfum de Dolce & Gabbana se déploie comme une aura salvatrice accompagnant ce genre de femme magnétique. « La lumière est toujours sur elle [the one]. C’est comme si elle était la seule femme dans la pièce » indiquait alors Domenico Dolce.

Ainsi The One s’ouvre sur la Bergamote en note de tête qui vient étinceler au contact du citron Mandarin – une luminosité instantanée qui reste légère car adoucie au contact de la pêche et d’un sirop de Litchi… Le cœur, lui, est plus fort, plus vrai, plus pur peut-être : un bouquet floral composé à partir de fleurs blanches intemporelles comme la Madonna Lily, le Muguet et le Jasmin. Un bouquet qui évoque la passion, la féminité, l’élégance et la grâce… Reste ainsi dans son sillage cette profonde sensualité marquée par la prune mûre se fondant dans l’humidité séduisante de l’eau Vetiver mousseux, raffinement même de la Méditerranée.

Et pour incarner cette douceur voluptueuse, la maison a fait sienne l’aura de Scarlett Johansson. Dans un film réalisé par le révéré Jean Baptiste Mondino et écrit par le journaliste culturel tout juste disparu Glenn O’Brien, c’est dans une ambiance très Dolce Vita que le parfum fut introduit à l’audience. Un mini-film qui reste dans les mémoires tant la campagne disait tout et rien du mystère des femmes Dolce & Gabbana – de celles qui, derrière l’image publique, cachent une familiarité et une sincérité rafraîchissante. Une signature et une impression fortes alors capturées dans le parfum The One, toujours aussi iconique aujourd’hui.

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.