Chaise Dior Médaillon: Icône Revisitée…

Chaise Dior Médaillon: Icône Revisitée…

Elle a inspiré à Christian Dior le motif cannage. La chaise Dior Médaillon est cette année réinterprétée par 17 artistes, à l’occasion du Salone del Mobile, à Milan.

Chaise Dior Médaillon: Source Inépuisable d’Inspiration

Présent depuis le premier défilé de Christian Dior, le cannage est à la maison Dior un motif idéal — des bijoux au Lady Dior, le motif iconique s’inspire en réalité d’une chaise à assise médaillon.

Deux époques furent très chères à Christian Dior dans l’élaboration de l’esthétique du siège de sa maison — le XVIIIe siècle, et la Belle Epoque. S’il emprunte des codes devenus iconiques de sa couture, notamment le noeud et la ligne corolle, c’est dans l’assise d’une chaise Louis XVI qu’il lit la pertinence du cannage.

Cette chaise faisait en fait partie de l’aménagement de l’hôtel particulier du 30 Avenue Montaigne, organisé en collaboration avec le décorateur et ami Victor Grandpierre. Le siège historique de la maison de couture de Monsieur était, du sol au plafond, l’exacte reflet du goût Dior. Tandis que le Gris Montaigne colore les murs d’une élégance subtile, le mobilier souligne, lui, le panache de la couture.

Chaise Dior
MARCO BERTORELLO / AFP

Il y a encore aujourd’hui, dans les grands salons de sa boutique avenue Montaigne, ces chaises dites chaises Médaillon dont le cannage est depuis devenu un motif égrené ça et là dans la mode Dior. Destinées dans un premier temps aux invités de ses défilés Haute Couture, ces chaises deviennent un symbole fort de la maison.

Et c’est justement cette chaise Dior Médaillon qui fait désormais l’objet d’un projet artistique, à l’initiative de la maison Dior.

17 Visions Artistiques Pour La Chaise Dior

A l’occasion du Salone del Mobile, à Milan, Dior a donc invité 17 artistes à réinterpréter cette chaise Dior Médaillon. Sam Baron, Nacho Carbonell, Pierre Charpin, Dimorestudio, Khaled El Mays, Martino Gamper, Constance Guisset, India Mahdavi, nendo, Joy de Rohan Chabot, Linde Freya Tangelder, Atang Tshikare, Seungjin Yang, Ma Yansong, Jinyeong Yeon, Tokujin Yoshioka et Pierre Yovanovitch livrent ainsi leur sensibilité artistique sur cette icône du style Français.

Chaise Dior

« Une collaboration inédite et plurielle, reflet de l’ultra modernité atemporelle de la Maison, pour que perdure et se réinvente le rêve Dior » comme le note la maison.

« La chaise médaillon Louis XVI du XVIIIe siècle, c’est pour moi l’apothéose du mobilier français, les ébénistes en ont fait une chaise iconique, tamponnée avec un vernis Martin qui était une révolution à l’époque. Elle est simple, elle est confortable, elle est devenue très populaire, et grâce à ses courbes on l’a reconnaît de manière immédiate » confiait ainsi l’un de ces artistes, Pierre Yovanovitch; derrière la création, pour l’occasion, de chaises Monsieur et Madame Dior, recouvertes de l’emblématique toile oblique.

Chaise Dior
Marion berrin

Ces pièces, exposées comme les autres au Palazzo Citterio à Milan, sont « des produits hybrides, mêlant la tradition de la maison Dior et ma vision des motifs que je développe pour ma propre collection » comme le note justement l’architecte et designer India Mahdavi.

Une série aussi sophistiquée qu’inspirée donc, à découvrir lors du Salone del Mobile, à Milan, jusqu’au 10 septembre 2021.