Défile Croisière 2017 : La Robe Conique Découpe Bikini De Louis Vuitton

Accueil / Prêt à porter / Défile Croisière 2017 : La Robe Conique Découpe Bikini De Louis Vuitton
lvdress.jpg

L’exercice des collections croisière demeure particulier pour un designer, et ce depuis sa création en 1920. Loin d’être l’exportation naïve et délétère d’un idéal européen aux quatre coins du monde, le défilé croisière est au contraire l’occasion d’associer essence culturelle, place et lieu d’exhibition. C’est ainsi que lorsque qu’une maison à l’instar de Louis Vuitton fait escale au Brésil, c’est avec allégresse que celle-ci s’accapare les courbes et l’esprit du musée d’art contemporain de Niterói imaginé par l’architecte Oscar Niemeyer, les faisant designer par un Nicolas Ghesquière au plus haut de sa forme.

La structure résolument futuriste en soucoupe volante, semblable à celle d’un ovni et surplombant une plage Brésilienne, a ainsi conduis les lignes de la collection Louis Vuitton… Et que serait aussi Rio sans les plages, les bikinis, et les couleurs tropicales ? C’est ainsi que la silhouette Vuitton se fit science-fictionnelle, teintée d’une pointe de tailoring façon avant-garde Ghesquiérien.

Les petites robes en daim à la découpe néo-bikini confirment la règle – ligne A, suède, et poches un brin army : l’équation Guesquière vient ainsi garnir de nouveaux incontournables le vestiaire du prêt à porter Vuitton. Kaki, noir, jaune et camel se mêlent ainsi dans un graphisme très aiguisé, tandis que la découpe conique vient jouer d’une sensualité très stylisée. Et à son bras, la neo-belle Louis Vuitton tient un Speedy au format plus grand, teinté de couleurs tropicales – une symphonie de couleurs et de dessins archi-cool, tout simplement !

 

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.