Céline Rencontre Yves Klein Pour Le Printemps/Eté 2017

Accueil / Prêt à porter / Céline Rencontre Yves Klein Pour Le Printemps/Eté 2017
celine1.jpg

Sur chacun des sièges du défilé Printemps/Eté 2017, la maison Céline avait pris soin de poser un carton où était noté une citation de l’artiste américain Dan Graham : « Je veux montrer que nos corps sont liés au monde que cela nous plaise ou non. » Un artiste parlant à un autre, Phoebe Philo semble ici avoir voulu montrer que la mode ne fait finalement que dialoguer avec tous les spectres artistiques,  surtout avec la réalité – loin d’être coupée de cet univers duquel elle ne cesse d’y extirper toute sève créative. Pour cette saison, la maison Céline propose une pièce au blanc immaculé presque altérée au contact des Anthropométries de Klein.

Une pièce d’une telle rêverie est assez rare ; à l’instar du procédé Klein : au début des années 1960, l’artiste demandait en fait à des modèles nus et peints de son bleu de marquer leur empreinte corporelle sur du papier blanc. Et la genèse de ce bleu aussi captivant s’inscrit lui-même dans le souvenir d’une douce rêverie : « En 1946, j’avais 18 ans. Ce jour-là, alors que j’étais allongé sur la place de Nice, je me mis à éprouver de la haine pour les oiseaux qui volaient de-ci-de-là dans mon beau ciel bleu sans nuages, parce qu’ils essayaient de faire des traces dans la plus belle et la plus grande de mes œuvres. »

C’est à présent sur une robe presque diaphane que vient se déposer ce bleu si longtemps recherché. Une femme pleine d’attitude donc qui semble admirer et jouir de l’impact provoqué par cette opposition de couleur – l’une aussi naturelle que l’autre répond à un procédé très compliqué de chimie. Imperceptiblement, Phoebe Philo vient ici introduire une nouvelle notion du glamour, composée comme une hybridation subtile entre sophistication insolente, confort sensuel et rigueur artistique. Drapée et fluide, la pièce promet d’entrer dans la légende, à l’instar de la robe Mondrian d’un certain Yves Saint Laurent.

 

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.