Chinotto di Liguria : la Nouvelle Fragrance d’Acqua di Parma

chinotto_di_liguria-icon-icon-sebastien-girard.jpg

L’histoire d’Acqua di Parma est avant tout celle de la première eau de Cologne italienne. Dans un bourg de Parme en 1916, les maîtres parfumeurs de la maison s’essaient à capturer dans une fragrance toute la force et la beauté d’une nouvelle sensibilité. En piochant leurs ingrédients exclusivement au cœur de la nature italienne, les maîtres parviennent à mettre au point une senteur étonnamment fraîche – raffinée et pure, l’eau de Cologne italienne est née. Enfermée dans les années 1930 dans un flacon d’inspiration Art déco, la Colonia devient le parfum de l’époque ! Des années plus tard, Acqua di Parma réinterprète cette audace créative pour imaginer un parfum comme une source de vie.

La collection Blu Mediterraneo est ainsi composée à partir des sensations, des senteurs, des arômes de la côte méditerranéenne… Une élégance et une puissance qui lui valent rapidement de devenir un parfum connu de tous. Expérimenter une fragrance Blu Mediterraneo, c’est retrouver cette liberté unique des sens. Alors, lorsque la maison Acqua di Parma édite cette année une senteur inédite, c’est évidemment pour y intégrer tout ce patrimoine riche et sensuel. Partant de l’observation d’une nature luxuriante, baignée de soleil, chaloupée par la brise et frappée par les vagues, Acqua di Parma crée ainsi Chinotto di Liguria.

À base de chinotto, le nouveau parfum a tout d’une senteur magique. Il y a d’abord ce chinotto, un fruit extrêmement rare, symbole des traditions liguriennes. Associé à la fraîcheur vivace de la mandarine, il déploie ici une personnalité pareille à une bouffée d’énergie pure. Puis vient le cœur, caractérisé́ par des notes rafraichissantes du jasmin et du géranium – celles-ci rencontrent les notes dynamiques et revitalisantes de la cardamome et du romarin… Une merveille pour les sens, le parfum Chinotto di Liguria a tout de la poésie d’une promenade au petit matin le long de la côte rocheuse de la Ligurie occidentale… Un jus exceptionnel à découvrir dès à présent.

Eau Sauvage de Dior, l’Audace d’une Ecriture Simple

eau-sauvage-dior-icon-icon-sebastien-girard.jpg

Lorsqu’en 1966, la maison Dior approche une nouvelle fois son nez star Edmond Roudnitska, c’est pour composer une eau de parfum à destination des hommes. Le parfumeur alors inspiré par la beauté brute du maquis méditerranéen, décide de composer une senteur qui prendra tous des arômes frais et puissants de cette nature généreuse. À Cabris, dans les collines de l’arrière-pays grassois, Edmond Roudnitska capture le raffinement et la sophistication dans la simplicité – Eau Sauvage est ainsi née du désir de surprendre la parfumerie masculine avec une formule solaire et ultimement audacieuse. C’est ainsi que le nez introduit l’Hédione dans sa composition ; une note florale synonyme de fraîcheur jasminée, pour la première fois interprétée au masculin… Si l’Eau Sauvage de Dior est un parfum d’hommes, nul doute que les femmes, hypnotisées par cette tendre virilité, ne tardent à y céder.

            Et il est vrai que le succès est immédiat – les femmes, qui l’achètent pour les hommes, en apprécient le porté. Eau Sauvage creuse les nuances d’une masculinité fascinante, puissante mais ô combien sensuelle. Inattendu et sans précédent, le parfum est à l’image d’une jeunesse qui gronde. Nous sommes en 1966, et le parfum précède les questions d’écologie, de pureté naturelle et de nature « sauvage » qui feront toner Mai 1968. Une audace de parfumeur devenue signe d’une virilité autre – Eau Sauvage devient très vite une icône de la parfumerie à l’internationale. Les hommes ne jurent que par cette ode au bon goût et à la virilité raffinée… Ainsi, lorsque l’acteur Alain Delon vient à incarner cet « esprit Dior », il n’en faut pas plus pour faire entrer Eau Sauvage dans la légende populaire ! Hypnotique et animal, l’acteur est à la hauteur de cet eau pensée pour l’homme Dior –  radicalement moderne et incroyablement magnétique.
           

Charismatique, le flacon Eau Sauvage distille tout autant la beauté racée et sucrée de l’homme Dior. Quasiment inchangé depuis sa première confection, le flacon se taille comme une flasque à verre drapé ; ceint d’un bandeau, coiffé d’un dé à coudre, voici l’équation d’un classique. Il y a peu, le parfumeur-créateur de Dior, François Demachy, s’est attaqué au mythe Eau Sauvage pour imaginer une nouvelle variation autour de l’icône. « Travailler sur l’Eau Sauvage est un exercice subtil de réinterprétation. Il faut respecter sa signature millimétrée et conserver l’authenticité de ses matières premières tout en lui donnant de la profondeur, de l’intensité. Il ne s’agit pas de juste pousser sa puissance et sa concentration mais plutôt faire briller sa structure. » Une structure qui, si l’on en croit la fascination toujours exercée par l’icône, s’ancre définitivement au rang des fragrances intemporelles.

 

L’Eau Sauvage en Quelques Dates Clés :

2017 : Le musée International de la Parfumerie à Grasse accueille la maison Dior pour l’exposition « Esprit de parfum » où nous retrouvons entre autres Eau Sauvage.

2017 : La Maison Dior propose cette année un calendrier de l’avant dans lequel se trouve des versions mini des icônes tant désirées comme Eau Sauvage.

2016 : La campagne publicitaire pour Eau Sauvage présente l’homme Dior en dessin animé rouge, bleu et blanc.

2015 : Parution de « Sauvage« , qui prend son origine dans Eau Sauvage. Le flacon est arrondi et plus moderne.

2015 : L’acteur Johnny Depp est choisi pour la campagne publicitaire d’Eau Sauvage réalisée par Jean-Baptiste Mondino.

2015 : Parution de Eau Sauvage Cologne crée par François Demachy.

2012 : Création de Eau Sauvage Parfum.

2011 : Eau Sauvage introduit la Bergamote San Carlo dans sa composition, dont la fraîcheur subtile captive et séduit.

2007 : Apparition de Eau sauvage fraîcheur cuir, qui est une autre variante du parfum, créée par François Demachy.

2006 : On estime à 80 millions le nombre de flacons vendus.

2004 : Modernisation du packaging pour une teinte blanche et argent.

2001 : L’affiche publicitaire réalisée par Hugo Pratt dévoile le personnage de Bande Dessiné Corto Maltese.

2001 : Largo Winch, le personnage de Bande Dessiné est le protagoniste de l’affiche publicitaire pour Eau Sauvage réalisée par Hugo Pratt.

2000 : Le chanteur Johnny Hallyday devient l’ambassadeur de Eau Sauvage le temps d’une année.

1999 : La campagne publicitaire capturée par Antoine Legrand surprend par son casting : Le sportif Zinedine Zidane incarne Eau Sauvage dans le but de toucher de plus jeunes consommateurs.

1984 : Apparition d’une variante de Eau Sauvage avec Eau Sauvage Extrême.

1966 : Alain Delon prête ses traits à Eau Sauvage et incarne une élégance à la française.

1966 : Création de Eau Sauvage par le « nez » Edmond Roundnitska. Le flacon est lui crée par Pierre Camin. C’est le premier parfum masculin Dior.

1960 : Découverte de l’hédione, composé aromatique contenu dans Eau Sauvage.

Coco Mademoiselle, Un Parfum Espiègle et Excessif

coco-mademoiselle-chanel-icon-icon-sebastien-girard.jpg

C’est au tournant du XXIe siècle que la maison Chanel comprend toute l’importance de protéger, pour les pérenniser, les savoir-faire ancestraux du plein-pays français. Dans cette quête, la maison de Coco acquiert nombre d’ateliers et notamment à Grasse, les terres mêmes de la parfumerie. En 2001 donc, Chanel se place comme garant de la haute parfumerie, et confie à Jacques Polge de réviser l’équation du parfum Coco. Ainsi porté par le baroque et l’Orient qui composent le fond de la fragrance, le nez de la maison initie un jus inédit. Imaginé comme une envolée fraîche et vive, Coco Mademoiselle révèle toute sa délicatesse à travers un bouquet floral inattendu… Cette petite touche boisée fait inlassablement penser à la « nature après la pluie ».

Et c’est bien là que se niche et se forge la personnalité du Coco Mademoiselle. Déposé au creux du cou, le parfum incarne l’audace, la fougue et l’extrême élégance de Gabrielle. Il est la signature orientale de Chanel. Coco Mademoiselle c’est la traduction olfactive de ce que le tailleur est pour la mode et la couture – un classique au goût du jour. Icône sensuelle de la parfumerie contemporaine, le Coco Mademoiselle distille évidemment tout de la rose et du jasmin de Grasse. Espiègle et provocant, tout à la fois léger et excessif, il demeure aujourd’hui encore le meilleur parfum pour attester et affirmer d’une féminité sans compromis. Et il n’y a qu’à remarquer ses égéries.

En 2001 lors de son lancement, nulle autre que Kate Moss incarne cette ode à la liberté de Gabrielle Chanel. Depuis 2007, l’image du parfum est liée à la délicatesse et l’allure très altière de Keira Knightley. Avec elle, Mademoiselle Coco se fait séductrice. Dans ses tribulations parisiennes, la femme Coco aime à séduire, charmer, danser, jouer, bref elle aime conquérir la vie. Iconique car subrepticement provocant, ce parfum devient très vite le préféré des femmes qui osent ; celles qui aiment à s’envelopper d’un parfum enivrant, et ô combien ensorcelant. Oui, la femme Coco Mademoiselle est ainsi libre, spontanée, sensuelle et belle à s’en damner. Mythique, tout simplement.

J’adore de Dior Célèbre la Journée des Femmes avec Charlize Theron

jadoreinjoy_encartsofistic_f39.jpg

Le parfum J’adore de Christian Dior est une ode olfactive et physique à la femme, à son charme et à sa puissance. Composée en 1999 par Calice Becker, J’adore renferme dans un flacon ciselé comme une amphore, une senteur florale, lumineuse, gaie et affirmée ! Le parfum vedette se réalise ainsi autour d’un mariage inédit de fleurs – le Champaca, et son odeur fraîche et exotique ; la violette et l’orchidée cristallisée… En fond, c’est le bois d’amarante qui vint s’accorder avec une note de vin de Banyuls et de prune confite… Une sophistication rare qui vient éminemment symboliser la féminité absolue de la femme Dior.

            Depuis 2004, c’est l’actrice au sourire lumineux, Charlize Theron qui lui prête ses traits et son aura. Cette année pour le 8 Mars, la belle expose devant la caméra, une réflexion sur ce que signifie d’être une femme aujourd’hui. Indépendante et sensuelle, forte et gracieuse, la femme Dior incarnée par Charlize Theron questionne en même temps qu’elle atteste la nécessité d’imposer sa vision, ses choix et sa personnalité. J’adore Être Une Femme devient ainsi l’ode audacieuse et contemporaine d’un parfum iconique !

            Il est de ces choses que l’on croit avoir toujours connues, dont on pense avoir toujours été accompagné – le parfum J’adore de Dior est de cela… Et aujourd’hui, la Journée Internationale de la Femme est l’occasion d’attester d’une nouvelle vision de la féminité – une femme forte qui renverse les normes et les codes établis, sans ne jamais renier qui elle est… Une femme d’esprit, authentique, généreuse, pétillante et indubitablement engagée !

Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense, et Son Égérie

coco-mademoiselle-eau-de-parfum-intense-icon-icon-sebastien-girard.jpg

C’est une fois de plus dans les très raffinées terres de Grasse que la parfumerie Chanel est allée puiser l’essence de sa nouvelle senteur. Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense est en effet le produit de la contribution active de la maison auprès de la culture ancestrale du jasmin et de la rose dans ces terres de Côte d’Azur. Et, de la même façon que la maison de la rue Cambon tient à pérenniser les savoir-faire Haute Couture, Chanel tient à protéger le patrimoine légendaire de Grasse. Aujourd’hui, c’est dans ce flacon au rose chaud et envoûtant que la maison de Mademoiselle enferme une puissante fragrance qui fleure bon un oriental boisé et ambré. Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense est en effet le jus d’une femme libre, et éminemment sensuelle.

            Une femme de caractère qui, dans cette senteur ambrée au caractère corsé, aime à laisser derrière elle un sillage profond et addictif – chaleureux et absolu. L’eau de parfum est composée autour d’une overdose de patchouli soulignée par la chaleur d’un accord ambré de vanille et de fève tonka. Dans son cœur se distille évidemment tout de la rose et du jasmin de Grasse. Associée à la fraicheur contrastée d’agrumes, la partition de Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense se fait espiègle et provocante, légère et excessive. Olivier Polge, le parfumeur de la maison, précise avoir voulu « rester proche de la formule d’origine, tout en lui offrant une dimension nouvelle. J’ai eu envie d’augmenter les proportions de fraction de patchouli. De pousser à l’extrême. De déployer sa puissance sur la peau sans dénaturer la fraîcheur en tête. »

            Et c’est Keira Knightley que la maison Chanel choisit une nouvelle fois pour incarner Coco Mademoiselle. Toute à la fois indépendante et attachante, espiègle et un brin provocante, l’actrice britannique partage nombre de qualités avec la Dame aux Camélias. Joueuse et frondeuse, insolemment libre, Keira Knightley prête ainsi son attitude, sa personnalité et ses traits à cette Eau de Parfum Intense qui, comme elle, évolue au rythme des saisons de la vie.

 

Coco Mademoiselle, Quelques Dates Clés

Depuis la création du parfum, de nombreux produits de beauté dérivés sont apparus tels que : le déodorant, le parfum pour les cheveux, la crème pour le corps, la brume fraîche et le savon pour le bain.

Mars 2017 : À nouveau, la maison Chanel décide de décliner la fragrance cette fois ci en Huile Velours pour le corps en édition limitée.

4 Février 2016 : Chanel lance une petite nouveauté, la « touche de parfum » senteur Coco mademoiselle, une nouvelle façon de se parfumer à l’aide d’un flacon rappelant la forme de celui d’un rouge à lèvre, cependant c’est une édition limitée.

À la même date et à l’occasion de cette campagne de publicité, Chanel décline le flacon en version Extrait grand format (900ml) mais sur demande uniquement.

2014 : Chanel ouvre sa première boutique beauté dédiée spécialement à l’univers du maquillage et des parfums de la marque.

Mai 2014 : Chanel lance en édition limitée deux produits : Coco Mademoiselle la mousse de Parfum pour le bain et Coco Mademoiselle gommage Doux pour le corps.

21 mars 2014 : Campagne publicitaire  « Where is she now ? » par Joe Wright avec Keira Knightley pour la troisième fois, accompagnée de Danila Kozlovsky.

2011 : À l’occasion des 10 ans du parfum, la marque décide de sortir des éditions limitées du flacon de parfum. Un pour L’eau de Toilette Coco Mademoiselle rechargeable et un pour L’eau de Parfum Coco Mademoiselle.

23 Mars 2011 : Keira Knightley et Alberto Ammann jouent dans la campagne publicitaire spéciale pour les 10 ans du parfum sous l’objectif de Joe Wright.

Septembre 2007 : Sort la première publicité de Joe Wright avec Keira Knightley pour le parfum Coco Mademoiselle. 

16 Septembre 2007 : Keira Knightley devient la nouvelle égérie du parfum Coco Mademoiselle.

2002 : La maison Chanel lance l’eau de toilette « Coco Mademoiselle ».

2001 à 2006 : Kate Moss est l’égérie du parfum choisie par la maison de Couture.

2001 : Coco Mademoiselle est créé par Jacques Polge, nez de la maison Chanel depuis   1978, 90 ans après le N°5. Le parfum est composé en notes de tête d’orange et de bergamote, en notes de cœur de rose et de jasmin, pour finir en notes de fond sur du patchouli et de la vanille. 

Maison Christian Dior, la Déclaration d’Amour au Parfum

maison-christian-dior-parfums-2-icon-icon-sebastien-girard.jpg

« Une goutte de parfum, et vous êtes habillés en Dior. » La maxime de Monsieur essentialise l’idée derrière la nouvelle collection de parfum qu’est Maison Christian Dior. Du village de Grasse à la boutique iconique du 30 de l’Avenue Montaigne, le conte olfactif de la maison Dior se comprend de multiples façons. Il y a le marbre et les tissus, la sensualité des matières et la profondeur des couleurs, le toucher et la fougue de l’élégance – c’est bien tout cela qui compose la création de Monsieur. Alors, lorsque fut confiée à François Demachy l’élaboration d’une collection sentant bon l’esprit, l’audace et le raffinement de la maison, c’est naturellement dans un mouvement excessif de liberté qu’il composa cette ode au parfum. « Je crée ces parfums en faisant fi des contraintes techniques, du calendrier, des modes et des tendances. Cet univers est ma recréation, dans le sens premier du terme. »

Maison Christian Dior fut ainsi le nouveau terrain de jeu de François Demachy – une collection qui transcende le romantisme, la passion et l’amour pictural des émotions dans des parfums, des bougies, des savons et une série de plaisirs parfumés. Comme autant de chapitres olfactifs de l’histoire de Christian Dior, la collection nous guide à travers cet univers. Avec cette distinction jamais affectée. Pour François Demachy, « elle se balade en Orient, en Asie, partout où mes voyages me mènent. Qu’ils soient réels comme avec Sakura et Balade Sauvage qui ont été inspirés par de véritables escapades. Ou bien qu’ils soient fantasmatiques comme avec Diorama ou Souffle de Soie. D’autres fragrances sont aussi des voyages imaginaires, inspirés par une matière première d’exception comme Purple Oud qui raconte un Orient rêvé. »

Tout ici est à sentir, à ressentir. La vie en Dior est désormais aussi un voyage sensoriel de quelques 70 heures de plaisir à travers des bougies, des savons, et même une collection inédite de foulards à parfumer – baptisée Mitzah. Muse de Christian Dior, elle portait toujours un foulard de soie noué à son poignet… Mieux, dans ces écrins d’une extrême sophistication on célèbre les icônes de la maison. Gipsy devient ici une ode à la reine des fleurs de Grasse. Le vert effervescent de Lucky veut révéler un muguet moderne, un peu caché. Quand le doré de Jasmin des Anges appelle à la gourmandise, le violet doux de Dioramour est lui une caresse poudrée… Et bientôt, d’autres créations parfumées suivront – des plaisirs inédits à offrir comme autant de déclarations d’un amour tout simplement fou ! 

Le Parfum Poison Girl par Dior

poison_girl.jpg

Montaigne édite un parfum à l’allure quelque peu provocante. Il y a tout d’abord le nom, Poison, sorte de promesse à l’augure douteuse. Puis vint le flacon : un jus capturé dans un écrin en forme de pomme, archétype même du fruit défendu… Peu s’en faut alors pour que la fragrance Poison commence à faire, beaucoup, parler d’elle. Il faut dire que la senteur a tout de l’ultime outil de séduction – quelques gouttes parviendraient à renverser une assemblée tant dans le sillage s’éploie une facette charnelle comme démultipliée.

Et c’est ainsi que Poison Girl démarre sur une senteur très vivifiante d’orange. Cette note hespéridée lui confère un profond dynamisme et éveille d’emblée les sens de quiconque en pourfend le sillage. Puis, l’odeur se construit et emprunte un chemin particulièrement féminin. On y trouve un énorme bouquet de fleurs composé de roses de mai, cultivées dans la région de Grasse, ainsi que de roses de Damas. Ces dernières, symbole d’élégance travaillé depuis longtemps par Monsieur Dior lui-même, apportent la touche glamour à cette essence. Enfin vint le sillage de Poison Girl, plus enveloppant au contact de la fève tonka du Venezuela qui ici dégage un aspect velouté. Incarnée par Camille Rowe, la senteur s’inscrit comme un succès auprès des néo-élégantes !

Bleu de Chanel

bleu-de-chanel.jpg

Il est une couleur incontestablement profitable à l’imagination ; le bleu est insondable, le bleu est infini, le bleu est profond – frais comme la nuit à peine tombée, aussi enjôlant qu’une étendue d’eau, variant du ciel d’hiver au cobalt zénithal, le bleu est tout proche de l’ombre, le dernier degré avant le noir absolu. Gabrielle Chanel affectionnait tout particulièrement ce marine intense, autant que le blanc, le beige ou le noir. En 2010, les laboratoires de la maison Chanel édite ainsi un parfum de liberté : Bleu de Chanel, une eau comme une ode à la liberté d’improviser, composée pour un esprit masculin qui, à chaque pas, écrit le scénario de sa vie. En 2014, Jacques Polge propose une nouvelle interprétation de la fragrance. Une variation intense qui s’inscrit dans sa filiation tout en foulant un territoire ambré et sensuel – comme si le bleu se nourrissait à présent de la lumière du soir. Cette autre balade olfactive et visuelle, baptisée Eau de Parfum, ne se contente pas de concentrer dans une nouvelle formule les ingrédients clé de la première. D’emblée plus enveloppante, plus ronde aussi, le Bleu de Chanel Eau de Parfum conforte un homme d’une extrême liberté ; un homme fort et déterminé, débordant de confiance en lui, chez qui la fragilité reste un secret… N’est-ce pas toute la puissance du caractère de Gabrielle ?

Le parfum Bleu de Chanel puise sa fraîcheur en Méditerranée, dans les champs d’agrumes de Calabre, dans le feuillage des herbes aromatiques, au cœur des racines de vétiver, dans le fusant du bois de cèdre, et l’onctuosité du bois de santal. Mais cette fois, les bois ambrés, presque veloutés, prennent le dessus sur la fraîcheur aqueuse et aromatique ; l’Eau de Parfum est une émotion vive et soudaine. Au frisson du départ résonne l’écho des bois en cœur et en fond un cèdre aride oxygène et déleste la formule. Dans ce sillage, le bois de santal de Nouvelle-Calédonie s’amorce comme une musique lointaine : la fraîcheur fuse ! L’Eau de Parfum Bleu Chanel clame une sensualité virile. Irrésistible, elle donne envie de se rapprocher de la peau, de sentir au plus près de ce chant charnel. Elle est une fraîcheur insoumise, aiguë et rémanente… L’étendard olfactif de l’anticonformisme masculin.

Dolce & Gabbana: The One

emilia-clarke-kit-harington-dolce-gabbana-fragrance-campaign.jpg

The One est un parfum particulier en ce qu’il explore les multiples facettes d’une même femme – la femme sensualisée à l’extrême s’exprime ici dans l’aura hautement parfumée d’une senteur florentine. Résonance immédiate et soutenue d’une délicatesse semblable à celle de la lingerie sur la peau, le parfum de Dolce & Gabbana se déploie comme une aura salvatrice accompagnant ce genre de femme magnétique. « La lumière est toujours sur elle [the one]. C’est comme si elle était la seule femme dans la pièce » indiquait alors Domenico Dolce.

Ainsi The One s’ouvre sur la Bergamote en note de tête qui vient étinceler au contact du citron Mandarin – une luminosité instantanée qui reste légère car adoucie au contact de la pêche et d’un sirop de Litchi… Le cœur, lui, est plus fort, plus vrai, plus pur peut-être : un bouquet floral composé à partir de fleurs blanches intemporelles comme la Madonna Lily, le Muguet et le Jasmin. Un bouquet qui évoque la passion, la féminité, l’élégance et la grâce… Reste ainsi dans son sillage cette profonde sensualité marquée par la prune mûre se fondant dans l’humidité séduisante de l’eau Vetiver mousseux, raffinement même de la Méditerranée.

L’Exception Gabrielle Enfermée Dans du Cristal Baccarat

gabrielle-chanel-gabrielle-chanel-eau-de-parfum-exceptional-edition-900ml.3145891205909.jpg

« Chanel ouvre une nouvelle page de son histoire. Un nouveau nom. Un nouveau flacon. Un nouveau parfum. Un nouveau territoire d’expression et d’inspiration » C’est ainsi que la maison Chanel introduisait quelques semaines auparavant l’édition d’un parfum inédit. Gabrielle, la nouvelle senteur de la maison de la rue Cambon est un parfum solaire imaginé par Olivier Polge. Le bouquet oral vient irradier le cœur du parfum – il se compose autour de quatre fleurs blanches pour délivrer une vibration olfactive et un pouvoir lumineux. Le jasmin, l’ylang-ylang, la fleur d’oranger et la tubéreuse de Grasse distillent ainsi la senteur de la liberté, celle de la fougue et de la force de vie de Coco Chanel.

Aujourd’hui, ou plutôt dès le 3 novembre 2017, la maison éditera une version inédite et exceptionnelle du parfum Gabrielle – un parfum retenu dans un flacon tout particulièrement imaginé par Baccarat. Parfumeurs et maîtres verriers s’associent ici pour produire une édition limitée et ultra-luxueuse ; transformant la bouteille en un précieux bijoux de cristal. Il ne s’agit plus vraiment là d’un flacon mais bel et bien d’un objet de collection… Gravé et soufflé à la main par les grands maîtres verriers de la cristallerie Baccarat.

A parfum d’exception, édition d’exception donc. Taillé comme un diamant selon un savoir-faire unique, ce flacon du Gabrielle s’éprend aussi d’un généreux volume de 900 ml. Fidèle à sa conception initiale, le flacon est orné d’une étiquette carrée et coiffé d’un cabochon facetté et scellé à la main… Chaque pièce est réalisée sur mesure. Mieux, l’hommage est tel que la majestueuse bouteille ne sera produite qu’en 24 exemplaires – 24, un chiffre de référence dans l’univers de Coco… Le flacon devient alors le véritable écrin du prodigieux jus qu’est le bouquet imaginaire de la senteur Gabrielle.