Diane Kruger, de Nouveau Egérie Beauté de Chanel

posts-34.jpg

Diane Kruger a une nouvelle fois été appelée par Karl Lagerfeld, pour représenter Chanel dans sa nouvelle campagne beauté. Depuis que Marilyn Monroe a déclaré ne porter que “quelques gouttes de N°5” avant de prendre le lit, Chanel entretient une véritable histoire d’amour avec Hollywood. 

Nicole Kidman, Keira Knightley, Anna Mouglalis, Catherine Deneuve, Audrey Tautou ou encore Inès de la Fressange et Vanessa Paradis, Chanel a rapidement compris que son image était étroitement liée à celle de ses clientes. Depuis devenues des ambassadrices, puis des égéries.

Si la majorité de celles-ci se distinguent par leur grâce hors du commun ou leur élégance innée, Karl Lagerfeld n’oublie pas ce qui a fait la gloire de Gabrielle Chanel : l’audace, et l’impertinence. Elle, qui répétait souvent que “dans la mode, lorsqu’on dérange c’est que l’on a réussi”, aurait sans doute elle même choisi Lily Allen ou Alice Dellal comme égéries, si ces femmes à fort caractère et à la rébellion affichée eurent vécues à son époque. Mais si la controverse est efficace pour le prêt à porter ou les accessoires, la finesse prime pour les parfums et la beauté.

Cette année, la maison Chanel a choisi la gracile Diane Kruger, un des visages incontournables du cinéma international, pour son élégance naturelle, et la grâce d’un visage. La marque a depuis longtemps été séduite par son esprit cosmopolite et son atypique parcours artistique. Déjà en 1996 pour la campagne publicitaire du parfum Allure ; puis pour celle du sac Paris-Biarritz, photographiée par Karl Lagerfeld en 2007.

En revanche, on ne connaît encore ni le produit, ni la gamme pour lequel Diane Kruger posera. Chanel entretient le mystère, et compte, dans quelques jours, dévoiler toutes ces informations…

Diptyque, La Bougie Haute Couture

hf_c_choisya_mex-orange-blos_floral.jpg

Au bout de l’avenue Saint-Germain, au numéro 34, tout près du restaurant la Tour d’Argent se trouve le mythique magasin Diptyque. En 1960, ce n’est pas encore l’écrin de luxe réservé aux initiés que l’on connait aujourd’hui : les trois fondateurs Christiane Gautrot, architecte, Desmond Knox-Leet peintre et Yves Coueslant administrateur et décorateur de théâtre y vendent tissus et papiers peints de leur création.

Peu à peu, avec un goût très sûr, le trio transforme la petite boutique en un bazar chic inédit à Paris, un “marchand de rien” comme les baptisent Henri Gault et Christian Millau. C’est alors le seul endroit en ville où l’on peut découvrir des objets insolites ou tout simplement très beaux, chinés et customisés par le trio au gré de leurs voyages en Irlande, au Maroc, au Mexique, en Inde ou encore en Italie. C’est dans ce contexte particulier que le trio parisien s’associe à un parfumeur anglais pour créer ses premières bougies en 1963 : Aubépine, Cannelle et Thé, des senteurs exotiques inédites pour l’époque. Embaumées, envoûtantes et chaleureuses, les bougies, alors moulées dans des simples verres achetés à l’Hôtel de Ville, sont tout de suite un succès. Avec leur étiquette marquée d’inimitables lettrines noires sur un ovale blanc, leur charme simple et discret plait.

Au fil des années, les senteurs se multiplient mais, les créateurs, passionnés d’authenticité et toujours dans une quête de beauté sans ostentation, n’utilisent que des matières premières naturelles comme la fleur d’oranger ou la feuille de cassis. La marque réalise elle-même un mélange de cires qui s’accordent à chaque parfum de bougie. En paraffine de qualité supérieure, non toxique pour les humains et l’environnement, cette cire de premier choix permet aux bougies diptyque d’avoir une durée de combustion encore inégalée. Si la maison commercialise depuis 1968 près de 16 eaux de toilettes ; “les fragrances les plus proussiennes qui existent” dixit Phillipe Starck; ce sont les bougies qui suscitent intérêt et dévotion. C’est d’ailleurs ces bougies qui ont été choisies par Meghan Markle pour décorer et parfumer son mariage  avec le Prince Harry.  

Au temple de la “Haute Couture de la Bougie” selon Marisa Berenson, le geste pour vous faire humer la cire parfumée est semblable à celui d’un rituel entre magie et raffinement. 

La Poudre Terracotta 4 Seasons de Guerlain

posts-9-1.jpeg

Best-seller incontesté de la maison Guerlain, la poudre libre entend reproduire de la façon la plus naturelle possible l’effet du soleil sur la peau pour un effet « bonne mine » immédiat. Au-delà de sa formule irrésistible, la poudre Terracotta sent bon le sable chaud : la fleur de tiaré nous transporte vers de lointains ailleurs ensoleillés. L’idée de Guerlain est simple : proposer quatre teintes idéales, une pour chaque saison, pour une peau délicieusement hâlée tout au long de l’année. Parce que la peau de chaque femme est différente, Guerlain a eu l’idée de proposer non pas une mais quatre palettes inédites pour combler toutes les femmes sans exception : les teintes sont toujours au plus proche de la carnation réelle de la peau, de la teinte la plus claire à la plus foncée sans exception.

 Des teintes naturelles, irrésistibles, et surtout modulables selon les envies ! La teinte idéale s’obtient simplement en mélangeant les nuances entre elles : les teintes claires subliment en été, les foncées réchauffent en hiver, en quelques secondes et quelques gestes simples le visage est rayonnant naturellement. Le petit boîtier Guerlain est le complice indispensable de toutes les femmes et renferme une poudre culte et indétrônable.

Le Dior Addict Gloss de Dior

5138ae9f82db8.jpg

Une « bouche-bijou » qui s’accorde à la puissance cristalline, un esprit printanier tout en provocation et gourmandise. Les bouches constellées d’une pluie de strass et de cristaux Swarovski nous ont déjà subjugués lors du défilé Printemps/été 2013. Dior confirme son goût des couleurs et des paillettes, en toute légèreté.

« Chaque femme est une princesse » disait Christian Dior. Une femme sultane, une couleur et un bonheur à chaque fois uniques. Autant de teintes et de nuances que la maison décline dans sa gamme glossy, pour une addiction des plus pop et fraîche. A partir du 15 mars prochain, le panel des Dior Addict Gloss va s’élargir, offrant vingt-quatre nouvelles teintes, éclatant du rose au beige, en passant par l’orangé vibrant. Pour intensifier l’émoi, trois effets spéciaux sont déclinés, dessinant une bouche scintillante, perlée ou pure. Tyen, directeur de création du maquillage de la maison explique le gloss : « [Son effet] capte toute la lumière sur les lèvres et projette la couleur pour une séduction presque fatale ». Effleurement doux et délicat de la volupté, le gloss habille les lèvres d’une psyché, dont le reflet ferait pâlir Narcisse lui-même. En effet, le Mirror Shine Complex est une formule de microbilles cristallines, qui fonctionnent telles des miroirs : le jeu sur les réflexions et les matières est alors possible, magnifiant la fascination. L’acide hyaluronique pulpe et hydrate les lèvres, pour un effet volumateur intensifié.

Accessoire indispensable, objet de désir et bijou de lèvre, il remplace presque les stilettos, accompagnant la femme Dior à tous moments. 

Laissez Guerlain Souffler Sur Votre Teint

g042580.jpg

 

 Au début, il y a eu la terre. Une terre mordorée, une terre ocre qui s’offre à l’immensité de certains déserts ; qui s’offre aux rayons venant y déposer de lumineuses ondulations. Puis, vint Guerlain. On raconte que toutes les vingt secondes, une poudre terracotta Guerlain est vendue dans le monde.

C’est la complice des bonnes mines naturelles, celle qui accompagne, en toutes saisons, les femmes dès 1984. Et, les hommes depuis 1988. Dépourvue de nacre dans sa version masculine, elle répond à la nouvelle définition de la « beauté » : dans les années 80, le teint, s’il veut charmer, doit être halé, mais surtout pas d’UV… La maison Guerlain mise alors sur une poudre bronzante ultra-fine, capturée dans un boîtier de noir laqué. Comme une caresse, elle s’applique avec délicatesse ; celle-ci permise par une gestuelle que Guerlain prend soin d’affiner en intégrant un mini pinceau et un tamis : la poudre est à disposer sur les pommettes et l’arrête du nez, de façon aérienne.

Cet été, elle se décline en une édition limitée grand format, Terracotta Route des Îles. Dans un poudrier en bois luxueux et respectueux de l’environnement se révèlent un large miroir et une poudre bicolore : l’alliance de la teinte best seller 03 de Terracotta subtilement irisée, qui réchauffe naturellement toutes les carnations, et de la it-couleur de l’été, une teinte abricot réhaussée d’or qui illumine le bronzage. Les couleurs se mélangent à l’envie pour réchauffer le teint et sublimer l’éclat naturel du bronzage ou s’appliquent séparément selon l’intensité désirée. Sur la peau, elles fusionnent en un voile modulable, soyeux, si fin, que le résultat est impeccable et reste fidèle tout au long de la journée.

Comme à son habitude, elle épouse les carnations foncées ou plus claires : l’union du luxe et du raffinement pour rester bronzé toute l’année.

Le Mascara des Tapis Rouges : Diorshow Iconic Overcurl

Mascara.jpg

« Le cinéma, comme la peinture, montre l’invisible », nous dit Godard. Le cinéma, un haut-lieu de créations et de métamorphoses, né de l’instant et de l’imaginaire. Un monde dans lequel le costume enveloppe son personnage jusqu’à en extraire une essence parfaite : une icône captivante, telle une Marlene Dietrich en Lola-Lola, dans L’Ange bleu. Cet art de la transformation, celui des coulisses, Dior l’immortalise cette année par son tout nouveau mascara, le Diorshow Iconic Overcurl. Ce rimmel inédit sait s’inscrire dans la continuité du fameux Diorshow Iconic que nous connaissons depuis 2002, tout en étant révolutionnaire et novateur.

Il s’inspire du spectaculaire, du grandiose et du luxe tout droit reçus de l’aura sensuelle des actrices des années 30. Si le costume et le maquillage fascinent, les astuces et techniques make-up de l’époque passionnent également : la brosse de l’Overcurl est incurvée et de taille XXL, telle la doublure de son actrice principale et originelle qu’est, aussi surprenant soit-il, la brosse à dent. La formule du mascara est enrichie de polymères-K, dont on reconnaît le caractère tenseur, gainant et fixateur. Le pinceau alors créé, entre héritage et innovation, offre et révèle des cils à la courbe parfaite et au volume foudroyant.

L’oeil de biche est ainsi le costume parfait que Dior nous offre, un costume à la fois intemporel, naturel et indispensable : il est aussi facile à porter qu’à enlever, entre artifice divin et nudité magnifique. Le Diorshow Iconic Overcul se présente tel une seconde peau, par laquelle nous deviendrions les héroïnes de notre propre mise en scène, de notre propre histoire. Entre podium, écran et quotidien, tout se confond, tout se transforme, et l’on croise aussi bien Marilyn Monroe que Grace Kelly, sans oublier Charlize Theron. Avec l’Overcurl, la peinture de l’invisible et de l’ineffable beauté féminine est à son comble.

Le Rouge Allure de Chanel

rouge-allure-chanel-2.jpg

En 1924, Coco Chanel créé un rouge à lèvres, le premier rouge. Un rouge synonyme de force. Chanel dira « Si vous êtes triste, si vous avez un chagrin d’amour, maquillez-vous, mettez du rouge à lèvres, et attaquez. Les hommes détestent les pleureuses ». On met du rouge à lèvres comme on revêt une robe. Il est bien plus qu’un simple accessoire, il est le complice de chaque instant de la vie d’une femme.

Celle qui imposera le tailleur tweed, la marinière ou encore la petite veste noire, fera du rouge à lèvres un autre classique de la garde robe féminine. L’emblématique Rouge Allure, reste fidèle à l’esprit du premier rouge. Un rouge velours, qui se dépose sur les lèvres, comme la promesse d’un baiser. Une texture fine qui fond instantanément sur le coeur des lèvres. D’un clic, son écrin noir s’ouvre et dévoile : l’emblématique rouge de Coco Chanel.

 

Le Rouge Allure en Quelques Dates Clés :

2018 : Chanel lance les nouveaux « Rouge Coco » composés des « Rouge Coco Lip Blush » pour les lèvres et les joues et des « Rouge Coco Shine » comprenant trois nouvelles teintes : Rouge Irrésistible, Rose Émotif et le Poppy Orange. L’égérie de cette nouvelle ligne reste Lily-Rose Depp.

Eté 2017 : Nouvelle collection de maquillage « Energies et Pureté ».

Printemps-Eté 2017 : Collection Coco Code de Chanel dans laquelle deux nouvelles teintes de rouge à lèvres sont sorties : « Rouge Allure Velvet 61 La Secrète » et « Rouge Allure Velvet 62 Libre ».

Octobre 2017 : Campagne de publicité avec Kristen Stewart pour le nouveau rouge à lèvres liquide à finition mate INK.

Mars 2017 : Chanel lance une collection de stickers « Rouge Coco Gloss » pour promouvoir son nouveau produit cosmétique dont l’égérie est Lily-Rose Depp.

Janvier 2017 : Sortie de la collection de maquillage le « Blanc de Chanel » composée d’une poudre illuminatrice « Plissé Lumière » et de blushs « Les tissages Chanel ».

Janvier 2017 : Chanel sort une nouvelle gamme de vernis dans laquelle se trouve le « Blanc White ».

Collection Automne-Hiver 2016-2017 : Sortie de la collection éphémère « Numéros Rouges » de Lucia Pia, depuis peu à la tête de la création make-up de la maison de la rue Cambon. Apparaissent dans cette collection deux « Rouge Allure » classiques et deux « Rouge Allure Velvet » à la texture mate.

Décembre 2016 : Sortie de 2 poudres inédites et en édition limitée : « Lumière de Kyoto » et « Camélia » de Chanel.

Mars 2016 : Sortie d’une nouvelle ligne de rouge à lèvres : Le « Rouge Coco Stylo » qui se décline en 8 teintes, toutes portant un nom qui se rapporte à l’écriture (Histoire, Roman, Message, lettre, Article, Conte, Récit et Script).

Avril 2015 : Chanel sort sa collection de maquillage « Perle de Chanel ».

Mars 2015 : Campagne de pub pour le « Rouge Coco » de Chanel avec Keira Knightley.

Février 2015 : sortie de nouveaux rouges à lèvres tels que le « Rouge Coco », « le Rouge hydratation continue » qui est sorti en pas moins de 30 nuances qui portent le prénom des amis de Gabrielle Chanel.

À la même période, Keira Knightley portait un maquillage Chanel lors de la 87ème cérémonie des Oscars.

Avril 2014 : Lors du Festival de Hyères, Chanel a été partenaire de la 29ème édition pour la première fois pour son savoir-faire beauté.

Octobre 2013 : Lancement d’une nouvelle gamme de maquillage nommée « Superstition » de Chanel.

Août 2013 : Chanel sort le « Rouge Allure Moiré collection », rouge à lèvres qui capture la lumière pour venir sublimer les lèvres des femmes. Il en sort 8 teintes associées à des humeurs : Farouche, Audacieuse, Etonnante, Enigmatique…

Juin 2013 : La maison de la rue Cambon ouvre sa première boutique beauté.

Collection Printemps Précieux 2013 de Chanel : sortie du « Rouge Allure Velvet teinte 43 La Favorite ».

Février 2013 : Après avoir sorti 2 mascaras : Inimitable et Sublime, la maison sort le tout dernier : Volume, présenté dans sa toute nouvelle collection de cosmétiques « Jeux de Regards ».

Août 2012 : Création du parfum « Coco Noir » de Chanel inspiré des Voyages à Venise de Mademoiselle et élaboré par le nez de la maison Jacques Polge.

Mai 2011 : Edition limitée du « Rouge Coco Shine » de Chanel dans la teinte Royallieu, uniquement en vente sur le site chanel.com.

Mars 2011 : Sorti du rouge à lèvres « Rouge Coco Shine » de Chanel avec des noms comme Antigone, Boy, Rebelle, Monte Carlo… C’est à nouveau Vanessa Paradis qui incarne ce nouveau rouge à lèvres.

2010 : Sortie de la collection de maquillage « Tentations de Chanel » dans laquelle le « Rouge Coco » s’enrichit de 2 teintes : Patchouli et Magnolia.

Septembre 2010 : Le « Rouge Allure Laque, extrait de Gloss » fait son apparition.

2009 : Vanessa Paradis, égérie de Chanel incarne le « Rouge Coco » dans une campagne publicitaire.

2009 : Peter Philips revisite le premier rouge à lèvres pensé par Gabrielle Chanel et le renomme « Rouge Coco ».

2007 : Publicité pour le rouge à lèvres intitulé « le Rouge », réalisé par Bettina Rheims avec Julie Ordon.

2006 : Création du rouge à lèvres « Rouge Allure » de la maison Chanel, innovant de par son système d’ouverture ingénieux. Il est créé en 6 teintes différentes : Precious, Prodigious, Admirable, Charisma, Evanescent et Luminous.

1996 : La couleur « Rouge Noir » se décline en rouge à lèvres.

1995 : Création et sortie du vernis « Rouge Noir » « À côté du noir et du blanc, vient le rouge, la teinte grenat, comme l’intérieur d’une cerise noire » Gabrielle Chanel. C’est aujourd’hui un vernis incontournable de la marque qui a la même couleur que celle utilisée par Gabrielle Chanel pour la doublure de ses sacs à main.

1924 : Création de la première ligne de maquillage de la marque dont le premier rouge à lèvres.

De 1924 à Aujourd’hui : On retrouve à travers chaque nouvelle collection de maquillage ou de Haute Couture cinq couleurs emblématiques de la maison : Le Rouge, le Blanc, le Noir, L’or et le Beige.