Une Histoire De Champagnes Iconiques

S’il ne fallait garder que quelques noms des maisons de champagne offrant les plus renversants au monde, il s’agirait surement de: Dom Pérignon, Ruinart, Veuve Clicquot, Moët et Chandon, Bollinger, Taittinger, et la maison Krug.

Mais d’autres champagnes plus confidentiels accompagnent de leur divine effervescence les plus importantes célébrations de la vie. Car le champagne, si l’on se réfère aux mots de Charles Dickens, est l’un des plaisirs les plus élégants de la vie, aussi…

Et voilà bien ce que le champagne a de plus iconique peut-être — il inspire l’allégresse et la légèreté, pour peu qu’il soit lui-même le fruit d’un savoir-faire exemplaire.

Les Champagnes Aux Noms Emblématiques

Dom Pérignon, Maison Pionnière

Pour produire un tel champagne, les maisons ont ainsi su mettre en place des rituels de production qui ont traversé les siècles. La première, et sans aucun doute la pionnière en matière de divin champagne, porte le nom d’un moine. Le maison Dom Pérignon a en effet hérité d’une technique d’assemblage d’un vin exceptionnel, initiée autour d’un bouchon en cire d’abeille capable d’en conserver la pression: la « méthode champenoise » naissait ainsi au XVIIème siècle.

C’est ce champagne qui enivrait les majestueuses célébrations qui se succèdent alors à la Cour de Louis XIV — établissant définitivement le mythe de Versailles. Lieu de réjouissances, de plaisirs et d’esprit, le vin de Dom Pierre Pérignon y trouve toute sa place. Aujourd’hui encore, la réputation du champagne est telle que le moine inspiré, à l’instar du Roi Soleil ont défini, chacun à leur façon, l’art de vivre à la Française !

« Dom Pérignon est l’expression d’un idéal esthétique, le fruit d’une recherche de sensualité » précise Axelle Araud, oenologue chez Dom Pérignon depuis 2010.

La Maison Ruinart

Si le moine Dom Pérignon a donc mis au point la formule du champagne, c’est bien la maison Ruinart qui fut la toute première maison de champagne expressément fondée en 1729 pour produire ce nectar ! Et c’est à la délicatesse de la nature qui entoure son domaine d’Épernay que la maison Ruinart doit toute la saveur et la générosité de son champagne. Le plus iconique de son répertoire? Le champagne Blanc de Blancs.

©jeremielouie

La Veuve Clicquot, Femme Extraordinaire

Au tournant du XIXème siècle, c’est une femme, la Veuve Clicquot, qui va donner au champagne un nouveau goût, et une nouvelle teinte.  « Nos vins doivent flatter à la fois l’oeil et le palais » aimait-elle à dire.

Cuvée emblématique de la maison qui lui survie, le Veuve Clicquot Rosé est le tout premier rosé d’assemblage connu. Tant pour sa robe que pour son goût et ses arômes, ce champagne a révolutionné les règles d’assemblage. Car à l’époque, les rosés étaient teintés à l’aide d’une préparation à base de baies de sureau. Un procédé de coloration qui ne convenait pas à Madame Clicquot, toujours en quête de la meilleure qualité pour ses vins.

©jeremielouie

En 1818 donc, la Veuve Clicquot eut l’idée de conjuguer à ses vins blancs tranquilles son vin rouge. « Chez Veuve Clicquot, nous élaborons toujours notre champagne rosé en l’assemblant à du vin rouge, selon la méthode de Madame Clicquot inventée il y a 200 ans », explique Dominique Demarville, Chef de Caves Veuve Clicquot. « Ce savoir-faire traditionnel nous permet de créer des cuvées de rosé à la fois précises, intenses et élégantes. »

Mais la maison qui a contribué à faire connaître le champagne dans le monde entier n’est autre que Moët & Chandon. Fondée en 1743.

Moët & Chandon, Maison Internationale

Le champagne Moët & Chandon est aujourd’hui le plus vendu au monde. Ceci s’explique, peut-être, au prisme de son plus illustre client: Napoléon Bonaparte. Les archives de la maison révèlent en effet une première commande de Napoléon Bonaparte, premier consul de Paris, le 27 thermidor An 9, soit le 15 août 1801. Une seconde en 1803. Entre temps, Napoléon Bonaparte est devenu Napoléon Ier en 1804 — là, ce sont « 9 expéditions à destination de l’Empereur et de sa famille » qui sont consignées. De quoi répandre le goût pour ce champagne aux quatre coins du monde entier, tant on connait la fougue des conquêtes Napoléoniennes.

Ce champagne aurait même accompagné Napoléon dans ses conquêtes, et dans ses défaites. On lui prête ainsi ces mots: « En cas de victoire, je le mérite. En cas de défaite, j’en ai besoin. »

En 1869, 100 ans après la naissance de Napoléon, Moët & Chandon imagine un brut non millésimé qui deviendra son icône. Nommé Brut Impérial, puis Moët Impérial en l’honneur de ce prestigieux client, ce champagne a accompagné les plus illustres des personnages de l’histoire de France. Ce même Moët Impérial qui, en 2020, célèbre ses 150 ans.

Talleyrand lui-même avait ainsi écrit: « Mon cher Monsieur Jean-Rémy Moët, vous êtes un prédestiné de l’avenir. Je déclare que, grâce à cette coupe et à son contenu, votre nom moussera plus longtemps et beaucoup mieux que le nôtre. »

Le temps a prouvé le bienfondé de cette idée.

La Maison Krug

«  C’est la particularité des cuvées de prestige. Il a fallu cent quarante ans à la famille pour lancer un rosé. Il se devait de ne pas être conventionnel.  » explique l’héritier d’une autre des plus illustres maisons de champagne Françaises, Olivier Krug.

Oui, les champagnes Krug sont aussi des nectars exceptionnels. Fondée en 1843, la Maison de Joseph Krug souhaite offrir à ses clients la plus généreuse expression du Champagne, indépendamment des hasards du climat. Il visait ainsi à transcender les limites d’élaboration des champagne de l’époque — sur son petit carnet couleur cerise noire, il notait, en 1848 : « une bonne Maison de Champagne ne devrait former que deux cuvées de la même qualité. »

Aujourd’hui, c’est l’iconique Krug Grande Cuvée qui transmet la délicatesse, l’équilibre et la myriade éclatante des notes des champagnes Krug.

Louis Roederer, Un Champagne Au Goût D’Indépendance

L’une des dernières grandes maisons champenoises à être indépendantes et familiales, Louis Roederer accompagne de ses bulles à la fraîcheur salvatrice les plus beaux moments — depuis 1833 ! Aujourd’hui dirigée par Frédéric Rouzaud, soit la septième génération de la lignée Roederer, elle veille sur un champagne aux notes florales — un champagne au goût frais et subtil… Des notes vives et d’une pureté aromatique méticuleuse.

©jeremielouie

Et la bouteille qui fait s’envoler sa cote de désidérabilité n’est autre que la cuvée de prestige Cristal. La cuvée initiée sur la demande du Tsar de Russie est aujourd’hui la plus iconique du répertoire Louis Roederer — une cuvée aussi symbolique que renversante, tant elle est érigée en faire-valoir de sophistication !

Perrier-Jouët Blanc de Blancs

« Je me lance sur mon projet d’assemblage en une seule fois, comme le jet créatif de l’artiste où intuition, sensibilité et savoir-faire se rencontrent sans que vous puissiez dire comment… » Hervé Deschamps, 7ème Chef de Cave d’une maison de champagne fondée en 1811, a les mots justes pour expliquer l’aura des champagnes estampillés Perrier-Jouët.

Des champagnes élégants qui laissent valser les papilles autour d’une rare finesse provoquée par des arômes floraux… Une signature aromatique marquée de l’empreinte du chardonnay !

©jeremielouie

Et c’est bien le Perrier-Jouët ‘Belle Epoque’ blanc de blancs qui capture l’attention depuis qu’Hervé Deschamps en a imaginé la composition. Avec sa fraîcheur vive et sa robe lumineuse couleur d’or blanc, la cuvée Perrier-Jouët ‘Belle Epoque’ blanc de blancs est l’épitomé du savoir-faire Perrier-Jouët — une ode à la poésie enivrante du champagne, ici issue de l’assemblage d’une sélection de chardonnays venant des plus beaux terroirs de la Côte des Blancs…

Les Champagnes Confidentiels Devenus Très Convoités

Autre époque, autre icône, pour un champagne né à la même époque — celui de la maison Bollinger, fondée en 1829. L’aura royale et le raffinement sans pareil de ce champagne sont aujourd’hui incarnés à l’écran par l’icône qu’est l’agent 007. 40 ans de collaboration entre ces deux entités de la culture internationale ont ainsi fait sortir le champagne Bollinger de la confidentialité.

©jeremielouie

Déjà adoré des mondains, dandys et cocottes à la Belle Epoque, le champagne de la maison Bollinger, c’est la rencontre d’arômes riches et puissants, qui, comme des épices, viennent sublimer le champagne ! Un style puissant, raffiné et complexe… Tous les ‘Bolli’ sont des vins pétillants de surprise et de grâce.

Taittinger, Champagne Au Prestige Confidentiel

Comment, aussi, se passer d’évoquer le savoir-faire très confidentiel de la maison Taittinger?  Une dynastie qui cultive l’amour de la perfection depuis près d’un siècle. « Avoir le nom de notre famille sur une bouteille impose une responsabilité et une exigence de chaque instant. Cette signature porte à la fois le savoir-faire du passé et l’engagement pour demain » aime à penser Pierre-Emmanuel Taittinger. Celui qui annonçait en 2019 son retrait de la présidence de la maison au profit de sa fille a su transmettre l’importance des grands champagnes !

Sur les 288 hectares du vignoble certifié Haute Valeur Environnementale se réalise en effet la belle complémentarité de ses Chardonnays, Pinots Noirs et Meuniers… Et la confection de grands champagnes commence avec la confection d’une matière première à nulle autre pareille. La cuvée iconique? La Brut Comtes de Champagne blanc 2004, une franche élégance, une rondeur fascinante.

Le Champagne Collet, Joyeux Et Festif

Installée à Aÿ, sur un terroir classé Grand Cru, la maison Collet distille dans ses champagnes une puissante créativité. Il faut dire que sa fondation en 1911 par Raoul Collet, figure de la Co-operative Général des Vignerons, avait de quoi concourir au savoir-faire incomparable de cette maison !

Combinant harmonieusement les trois cépages principaux de Champagne – Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier – les champagnes signés Collet libèrent dans leur robe légèrement dorée et ambrée des arômes puissants et corsés. Révélant ainsi une grande fraîcheur et une longueur étonnante, ces champagnes relèvent les plats les plus délicats.

©jeremielouie

L’icône de la maison Collet? La Cuvée Esprit Couture. En hommage à la tradition Collet, celle-ci est produite en quantité limitée. Lovée dans un écrin de soirée à volants, la bouteille rappelle celle d’un parfum — délicatement fermée par un cordon au point de croix, elle porte aussi l’adage de la maison: le sur-mesure depuis 1921.

Le Champagne A.R Lenoble: Goûter Au Sublime

A quoi reconnaît-on le sublime d’un champagne A.R Lenoble? Ses multiples facettes qui surprennent à chaque gorgée, à chaque seconde de dégustation.

Fondée en 1920, la maison résiste depuis à l’appel du gain et préfère se consacrer à l’élaboration des champagnes les plus fascinants du répertoire Champenois — des champagnes signés d’un savoir-faire toujours entre les mains de la même famille… La 4ème génération s’attache ainsi à élever les champagnes A.R Lenoble vers les cimes du sublime !

©jeremielouie

Rond et doux en ouverture, le champagne A.R Lenoble déploie son caractère intense et follement divin dans une saveur des plus intéressantes !

Fascinant, raffiné et complexe, ces champagnes donnent l’impression de déguster le plus authentique des champagnes — on y sent les raisins, on inspire les vignes, le sol crayeux, le tout porté par le raffinement d’un champagne de grande classe…

Le Champagne Cattier, Le Clos du Moulin

Le domaine est particulièrement réputé pour sa qualité — dont les premiers contacts entre la famille Cattier et les vignes remontent au XVIIe siècle. Oui, voilà encore une maison où le savoir-faire à su traverser les siècles pour s’instituer, au lendemain de la Première Guerre Mondiale, en tant que maison de champagne de belle réputation.

©jeremielouie

Parmi les hectares que possède Cattier, c’est la parcelle de 2,2 hectares, dite le Clos du Moulin, qui sert au plus iconique champagne de la maison. En plein coeur de la montagne de Reims, c’est bien le savoir-faire de la maison Cattier qui révèle la splendeur de ces vignes — et ce champagne, sobrement nommé le Clos du Moulin, vibre d’un assemblage de 3 millésimes sélectionnés pour leur qualité et leur capacité de vieillissement…

©jeremielouie

La signature est élégante, complexe, et surtout confidentielle. Chaque bouteille est en effet numérotée, non pour ajouter mais bien pour en souligner toute la noblesse ! La robe est dorée, les reflets ambrés et, l’effervescence abonde en délice ! C’est bien là l’extase d’un grand champagne.

Quand l’Art Rencontre Le Champagne

Qu’elles soient iconiques ou confidentielles, nombre de maisons de Champagne aiment à montrer l’évidence lorsqu’il en vient à rapprocher l’art de l’assemblage de l’art tout court. A cela, c’est bien la maison Ruinart qui initiait, dès la Belle Epoque, un rapprochement avec l’artiste Mucha.

L’icône du mouvement Art Nouveau a ainsi signé les premières réclames de l’univers du champagne. Et si aujourd’hui la maison compte dans ses collaborations les noms les plus en vue de l’art contemporain, de Liu Bolin à Jaume Plensa, d’autres maisons de champagne lui ont depuis emboîté le pas.

La maison de la Veuve Clicquot édite ainsi en cette fin d’année une bouteille très, très spéciale. L’iconique cuvée la Grande Dame 2012 fut en effet réinterprétée par l’artiste Japonaise Yayoi Kusama !

L’artiste des pois les plus hypnotisants de la galaxie signait ainsi une création exceptionnelle pour la Grande Dame du champagne — un nouvel étui et un flacon aux couleurs captivantes qui évoquent la puissance et la délicatesse de cette cuvée. Et chacune de ces 100 éditions est évidemment numérotée.

©jeremielouie

Incarnation pop du pétillement des bulles de champagne, les pois de Yayoi Kusama habillent ici d’une fougue nouvelle le prestige de cette cuvée déjà légendaire. Une cuvée dont le Chef de cave Didier Mariotti, rappelle: « La Grande Dame 2012 est un vin à la fois précis et aérien. Ce nouveau millésime offre une forte minéralité, associée à la fraîcheur de sa jeunesse. Son potentiel de garde est immense.»

Ne reste qu’à piocher parmi ces bouteilles celles qui seront idéales pour célébrer les fêtes de la fin d’une année qui résonnera d’autant plus fabuleuse que ces bulles de champagne à l’élégance éternelle accompagneront, peut-être, les plus folles des années à venir.

Des Etoiles et Des Chefs Iconiques: Alain Ducasse

Il est sans conteste l’un des plus grands Chefs cuisiniers au monde — et cela, Alain Ducasse le doit à son approche organique de la cuisine. Une cuisine toute à la fois esthétique et tournée vers le goût des produits… Une cuisine simplement iconique !

Alain Ducasse: Un Parcours Qui Mène Au Goût Des Produits

Si l’on interroge Alain Ducasse sur sa vocation de cuisiner, c’est incontestablement vers ses premiers émois culinaires ressentis au sein de sa maison de famille, que le Chef dirigera son auditoire.

C’est en effet au coeur de la ferme familiale que le jeune Alain Ducasse connait sa double vocation — de sa chambre située juste au dessus de la cuisine où sa grand-mère mijote, de temps à autres, les traditions du terroir, il retient surtout une odeur. Alléchante et fascinante.

©Mickael Vojinovic

De cette ferme familiale, encore, Alain Ducasse retiendra le goût des produits — et ce, pour toujours. Car voilà bien le fil rouge du parcours impeccable de ce Chef plus d’une fois étoilé.

« La Chalosse [ndlr: nom de la ferme familiale] représente pour moi la mesure étalon des goûts originels. Du foie gras, du confit, des palombes, des cèpes… Pour le déjeuner, il suffisait d’aller dans le jardin potager pour cueillir les artichauts, les haricots, les tomates et les piments. C’étaient les plus beaux légumes du monde. Et j’allais pêcher les anguilles, les brochets et les goujons. La seule chose que l’on achetait, c’était le beurre. »

Alain Ducasse se lance dès lors sur la voie de la gastronomie. En 1977, il a 21 ans lorsqu’il croise la route du Chef Roger Vergé. Au restaurant Moulin de Mougins, à quelques encablures de Cannes, il s’initie auprès de ce ponte de la cuisine Provençale aux subtilités d’un terroir riche en saveurs — et ici, la cuisine façon Roger Vergé est triplement étoilée.

En 1978, Alain Ducasse va renforcer cette vision envolée mais bien ancrée dans le rapport à la terre. Et c’est auprès d’Alain Chapel, à Mionnay, que le jeune apprenti confirme ses envies de jeunesse. Auprès de son maître-à-cuisiner qu’est alors Alain Chapel, Alain Ducasse ancre définitivement l’amour du produit, la quête de la perfection au coeur sa cuisine. Et celle-ci est tout sauf ostentatoire; car à l’image de ses mentors, Ducasse le sait: « le bonheur de cuisiner, c’est susciter le plaisir de ses hôtes. »

Attaché aux beaux produits, incliné vers une cuisine gastronomique qui ravie autant qu’elle nourrit les sens — le talent d’Alain Ducasse tape dans l’oeil de la Société des Bains de Mer de Monaco. En 1987, celle-ci lui confie la tâche de créer le restaurant gastronomique de l’hôtel de Paris Monte-Carlo… autant dire que la tâche relève du grandiose, tant ce palace est depuis longtemps le haut lieu des aristocraties, mondaines ou artistiques.

Caviar sur Langoustine

A la Belle Epoque, La Belle Otero, Cléo de Mérode, Liane de Pougy ou encore Émilienne d’Alençon y dévoilent leurs atours les plus fous; tout en initiant un mode de vie des plus fascinants.

Sarah Bernhardt y logeait dans une suite qui porte aujourd’hui son nom. Durant les Années Folles, c’est toute la troupe des ballets Russes mais aussi Coco Chanel ou Colette et Cary Grant qui s’y adonnent aux plaisirs de la vie.

Baptisé Le Louis XV, le restaurant créé par Alain Ducasse s’ancre dans cette filiation — faisant de sa gastronomie un terrain d’expérimentation des classiques. Comme il l‘affirme lui-même: « La gastronomie est l’un des plus beaux exemples de l’art de vivre à la française. Il faut cependant faire vivre cette tradition et faire en sorte qu’elle ne soit pas traitée comme une pièce de musée. Nous devons respecter les exigences de qualité sans avoir peur d’aller de l’avant et d’innover. »

Fort de cette philosophie qu’il porte déjà dans sa cuisine, Alain Ducasse au Louis XV est ainsi couronné de trois étoiles au Guide Michelin depuis 1990… L’hôtel de Paris Monte-Carlo devient alors le premier palace du monde à obtenir une telle distinction !

Mais Alain Ducasse est un esthète qui tend à se dépasser. En Août 1996, à Paris, il reprend les rênes du restaurant de Joël Robuchon, du 59, avenue Raymond-Poincaré lové au coeur de l’Hôtel du Parc. Huit mois suffisent à ce cuisinier hors pair pour y décrocher le graal de la cuisine, soit les trois étoiles au Guide Michelin.

Saint-Jacques d’Erquy, Chou-fleur en fine croûte tartufi di Alba ©P.Faus

C’est ce même restaurant qu’il transfère, à l’aube des années 2000, au coeur du mythique Plaza Athénée. Le palace dont le bar a inspiré à Christian Dior son iconique Tailleur Bar compte depuis l’un des restaurants les plus courus de la planète. Le restaurant sobrement nommé Alain Ducasse y distille la vision précise de ce Chef qui porte le goût du produit en apothéose: « Je me vois comme l’intermédiaire entre la nature et le mangeur. La nature nous donne des éléments bruts et le chef élève les saveurs naturelles des produits… »

Aujourd’hui à la tête d’un véritable empire culinaire, le Chef Alain Ducasse n’en demeure pas moins ce travailleur acharné à l’idée de découvrir et faire découvrir des saveurs renversantes. Peu étonnant qu’il soit ainsi le premier chef à compter, en 2005, trois restaurants étoilés Michelin dans trois villes différentes !

Ducasse, Une Cuisine Tournée Vers L’Authenticité

« C’est le mélange d’ingrédients qui se réunissent pour créer une mémoire pleine de saveurs et, surtout, une harmonie entre le goût et la présentation. »

Un Orfèvre Des Saveurs Simples

C’est bien à travers une cuisine tournée vers l’authenticité que le Chef Alain Ducasse a conquis les palais du monde entier avec ses interprétations sans superflu. En effet, Ducasse défend ce qu’il se plaît à nommer “la simplicité des saveurs originelles qui se défendent d’être originales.“

Et l’une des véritables signatures de la cuisine signée du génie Ducasse traduit bien ce mantra. C’est à lui que l’on doit la démocratisation du Cappon Magro — un plat riche en saveurs qui nous vient du XVIe siècle.

Servi en entrée et se dégustant froid, le Cappon Magro se compose d’une galantine de poisson, de légumes assaisonnés, le tout agrémenté d’une sauce et présenté en terrine. Pour ce plat qui nécessite une préparation la veille du service, Alain Ducasse réinterprète le dressage ancestral et lui donne un nouveau souffle contemporain et élégant.

Rouget de l’Ile d’Yeu en ecailles jus civet lie au foie tian ©Pierre Monetta

Laissant de côté l’idée que la sophistication est forcément chose outrée, Ducasse en revient à une cuisine brute, simple… la salade subtilement déposée sur une base de biscuit, surmontée d’un mélange de légumes et de fruits de mer.

Ce plat signature est devenu au même titre que le cookpot, un incontournable de chez Alain Ducasse…

Le Cookpot, Plat signature d’Alain Ducasse

« Le Cookpot est une recette « glocale » qui définit la réalité d’aujourd’hui. Un ragoût de sept légumes de saison dans une mijoteuse que j’ai conçue moi-même, en faisant un plat qui s’adapte à toutes les cultures puisque les légumes sont toujours issus du terroir local. »

Plat signature au sens propre du terme, Alain Ducasse a imaginé son cookpot comme un outil de cuisson universel. Designé avec l’aide de Pierre Tachon, le Cookpot d’Alain Ducasse puise une fois encore ses lignes et son inspiration dans les valeurs de la terre si chères au grand Chef Français.

C’est en effet à la marmite paysanne que le Cookpot d’Alain Ducasse empruntent ses lignes — ses parfaites proportions sont, elles, le fruit des avancées contemporaines. Un plat confectionné dans le Berry, par la plus ancienne maison de porcelaine à feu, Pillivuyt…

Le résultat? Une cuisson caressante et à l’étouffée. Et qu’y cuit-on? « Il ne pouvait s’agir que d’un plat de légumes. Les légumes que j’aime tant, si présents dans ma cuisine depuis plus de vingt ans. Ils constituent véritablement le lien fort qui relie mon histoire à la multiplicité sensorielle de mes restaurants. »

Car voilà finalement ce qui fait tout le panache de la cuisine d’Alain Ducasse — sa capacité à mêler les saveurs… Parfois du monde entier ! D’ailleurs, en 2020, pour sa collection de Noël, c’est au Mexique qu’Alain Ducasse embarque sa cuisine. Et c’est surtout Le Chocolat Alain Ducasse Noël 2020 qui risque fort d’envoûter plus d’un palais… ce chocolat, étant le fruit des premiers cultivateurs du cacao de l’histoire — la civilisation Aztèque !

La Mercedes-AMG GT Black Series, Nouvelle Supersportive

Après avoir annoncé plus tôt cette année que le e-Turbo développé par Mercedes pour ses voitures F1 allait bientôt équiper les moteurs des modèles AMG de série, le constructeur introduit cette fois une super sportive plus expressive encore !

La Mercedes-AMG GT Black Series: Un Moteur V8 Niché Dans Un Design Eloquent

La ligne est vigoureuse. Le design plus énergique encore — Mercedes introduit sa nouvelle supersportive: la Mercedes-AMG GT Black Series, sportive et sans compromis !

« La nouvelle GT Black Series concentre notre dernier point fort dans l’automobile et perpétue une tradition établie en 2006. La sixième version du genre est un autre jalon AMG et une preuve impressionnante de l’incroyable expertise en développement à Affalterbach. Je suis fier de l’équipe qui a créé une super voiture de sport unique, qui représente désormais le sommet absolu de notre famille GT à succès. Les performances, l’apparence et la dynamique de conduite de la GT Black Series sont incomparables » déclarait ainsi Tobias Moers, président du conseil d’administration de Mercedes-AMG GmbH.

Depuis 2006 que la ligne Black Series est développée chez Mercedes-AMG, nombre de voitures d’exception sont sorties de ses ateliers. Mais cette fois, la Mercedes-AMG GT Black Series s’équipe du moteur V8 AMG de série, le plus puissant de tous les temps… ce moteur V8 à vilebrequin plat délivre en effet 537 kW (730 ch), à 6 700-6 900 tr/min et fournit un couple maxi de 800 Nm à 2 000-6 000 tr/min. Un moteur qui monte de 0-200 km/h en moins de neuf secondes…

Doublée d’une aérodynamique féroce et très équilibrée, la nouvelle Mercedes-AMG GT Black Series s’inspire bien des bolides de course de l’actuel AMG GT3. Des bolides qui en 2020 furent couronnés du titre du Meilleur Constructeur pour Mercedes… D’autant qu’au volant de ses voitures taillées pour la F1, on retrouve le plus grand champion de F1, Lewis Hamilton

Ainsi avec cette nouvelle Mercedes-AMG GT Black Series, le constructeur repousse une nouvelle fois les standards pour mettre au point la plus puissante Mercedes-AMG à moteur V8 de série. Une voiture taillée pour la route mais inspirée des exploits de GP, qui se double d’une adaptabilité inédite aux conditions spécifiques des différents circuits.

Digne d’une voiture de course, la Mercedes-AMG GT Black Series impose son style encore mieux avec cette teinte orange qui sied tant à la supersportive. A l’intérieur, son design tout aussi spectaculaire se poursuit dans l’équipement Cuir Nappa étendu / Microfibre DINAMICA noire avec surpiqûres orange…

Puissante et incroyablement racée, la nouvelle merveille de Mercedes jouit en effet d’un design conçu pour une efficacité écrasante — mais un design projetant cette GP au rang d’objet du désir. Une voiture aussi athlétiquequ’étincelante; elle détonne par son cachet et son stylisme qui fait écho à l’extravagance qu’appelle l’époque.

Une silhouette d’autant plus captivante que dans cette teinte d’un orange pétillant, où les ailes sont barrées d’ouïes, la voiture est plus cool encore ! Rares, belles et exclusives, les voitures signées de l’AMG GT Black Series sont aussi reconnues pour leur innovation. Et celle-ci n’échappe pas à la règle. Avec un mix de matériaux plus intelligent, notamment un carbone léger et résistant doublé d’un nouveau langage plastique, l’aérodynamique de la nouvelle Mercedes-AMG GT Black Series répond à la devise « Form follows function. » L’aileron sur le toit signe aussi la prouesse de ses performances.

D’autant que le 19 Novembre 2020, c’est sur le Circuit du Nürburgring, dit « l’enfer vert », que la AMG GT Black Series est devenue la voiture de série la plus rapide sur ce circuit ! L’un des circuits les plus difficiles, mais aussi l’un des plus réputés au monde, a ainsi attesté des performances sans égales permises par cette voiture — 6 minutes 48 secondes et 05 centièmes, sur une distance de 20,832 km.

Mercedes-AMG GT Black Series au Nürburgring Nordschleife, pilote Maro Engel

« C’était une course vraiment impressionnante. Avec des vitesses allant jusqu’à près de 270 km / h dans la section Kesselchen de la piste ou bien plus de 300 km / h sur la longue ligne droite Döttinger Höhe, l’AMG GT Black Series est nettement plus rapide que ma voiture de course GT3. À l’instar de ma voiture de course GT3, l’AMG GT Black Series offre de nombreuses possibilités de réglage, qui m’ont toutes permis de créer une configuration sur mesure pour moi » précisait ainsi le pilote au volant de ce bolide au style très affirmé, Maro Engel.

Le bilan est encore plus impressionnant si l’on considère l’architecture du moteur central-avant de l’AMG GT. C’est la seule voiture de série à moteur central-avant à franchir la barre des six minutes, devançant la Dodge Viper ACR et son temps de 7:01 de près de 20 secondes. Elle devance aussi d’une seconde de mieux que la Lamborghini Aventador SVJ. Tout simplement historique ! 

Les Parfums Louis Vuitton

Initié en 2016, le retour de la maison Louis Vuitton dans l’univers de la parfumerie est intervenu après 70 ans d’absence — résultat? Une collection olfactive éminemment inspirée, qui distille désormais autour de 11 compositions toute la métaphore du voyage… A la Louis Vuitton !

Louis Vuitton Et La Parfumerie: Voyage Des Sens

Nourries de l’ADN Louis Vuitton, les créations olfactives de la maison ne pouvaient qu’inspirer le voyage… Un voyage des sens qui, en nette filiation avec l’héritage ô combien révolutionnaire de la plus mythiques des maisons Françaises, appelle à inspirer le rêve et l’évasion.

L’Ancrage Louis Vuitton à Grasse

Si la maison Louis Vuitton liait déjà sa légende et sa quête de l’excellence à l’univers de parfumerie dans les années 20, c’est un drame survenu dans les années 50 qui mis un terme à ce patrimoine olfactif. Car déjà en 1928, la maison Louis Vuitton contait un brin de sa sophistication dans une composition au nom très poétique — Je, Tu, Il est bien le premier parfum estampillé du prestigieux monogramme LV. En 1946, Eau de Voyage compte pour être le troisième parfum de la maison.

Mais voilà que dans les années 1950, un violent incendie a détruit toutes les formules développées par les parfumeurs de la maison. Pas même une goutte pour en inspirer d’autres… Peut-être par découragement, la maison n’a ainsi cherché à retracer son histoire olfactive. Jusqu’en 2016 !

Les Fontaines Parfumées

Et c’est au maître parfumeur Jacques Cavallier Belletrud que la maison a choisit de donner carte blanche ! Lui même enfant de Grasse, et fils d’un parfumeur, Jacques Cavallier Belletrud a ainsi orchestré la composition de ces fragrances Louis Vuitton, entre tradition et technologie de pointe… Son point de départ? Nul autre que le domaine olfactif de la maison — un domaine baptisé Les Fontaines Parfumées.

Intérieur Les Fontaines Parfumées, avec au premier plan les fontaines à parfums ©Tina Hilier

« La propriété de Louis Vuitton à Grasse a été fondée en 1640, et nous avons reconstruit et réveillé ce qui dormait depuis 70 ans » précisait ainsi Jacques Cavallier-Belletrud, en 2016.

Désormais maison de parfum dédiée à la création olfactive pour les maîtres parfumeurs de Louis Vuitton, la bâtisse fut en effet rachetée en 2013 par le groupe LVMH. Ici se tient pourtant bien le berceau de la parfumerie de Grasse — un pays de roses et de senteurs que le parfumeur de la maison Vuitton connaît bien…

Ayant rejoint la maison en 2012, Jacques Cavallier Belletrud a pris le temps de développer les senteurs qui signent le retour de Louis Vuitton au coeur de cette tradition onirique.

Les sept premiers jus créés par le maître parfumeur ont en effet le génie des oeuvres muries : Rose des Vents, Turbulences, Dans la Peau, Apogée, Contre Moi, Matière Noire et Mille Feux.

Les Parfums Louis Vuitton

Les parfums Louis Vuitton ont bien le voyage en héritage. Jacques Cavallier Belletrud lui-même a sillonné les cinq continents — notant les senteurs qui chatouillaient ses sens; les nouvelles émotions, aussi !

Ainsi, les sept premières senteurs Louis Vuitton capturent en réalité ces aventures olfactives essentiellement solaires… Le parfum Rose des Vents, par exemple. Un véritable cri olfactif qui laisse surgir toute la légèreté féminine. Le parfum Apogée, lui, est une immersion dans la nature… Délicate et puissante !

Dans la Peau, quant à lui, est un parfum qui raconte le côté charnel d’une fragrance. Charnel aussi en tant qu’il évoque le cuir comme une infusion olfactive lié au cuir naturel de la Provence !

Le succès de ces 7 premiers contes fut tel, que la maison a continué à capturer dans d’autres essences l’esprit Louis Vuitton.

Aujourd’hui, les parfums Louis Vuitton se comptent au nombre de 11… 11 compositions parmi lesquelles des noms si enchanteurs comme Cœur Battant — une effluve qui invite à écouter son instinct et à vivre chaque instant passionnément.

Parmi elles encore, Attrape-Rêves — traduction ondoyante du fascinant phénomène naturel que sont les aurores boréales… Une composition d’autant plus surprenante que Jacques Cavallier Belletrud y a mêlé un  cacao aussi aérien qu’un voyage enchanteur !

Enfin, le dernier né de la collection en 2020, se nomme Heures d’Absence. « J’ai imaginé Heures d’Absence de Louis Vuitton dans cet esprit : rendre hommage au jasmin, à la rose et au mimosa de Grasse, avec une extraction exclusive au CO 2 très proche de ce qu’on sent en plein champ, et les réunir dans un champ de fleurs abstrait, comme lorsque le vent se charge d’odeurs. » Un fragrance aérienne et presque innommable donc, qui fige pourtant dans l’esprit un souvenir indélébile.

Comme une parenthèse que l’on souhaite éternelle, les parfums Louis Vuitton portent en eux la promesse éclatante que fait le voyage. D’autant que leur flacon, designé par Marc Newson, laisse par son minimalisme l’oeil rêver à tous les possibles !

Les Golden Nights De Dior Arrivent Pour Noël

Peter Philips réinvente les mythiques make-up Dior autour d’une ligne étincelante et vibrante pour les fêtes de fin d’année à venir !

La tradition est chaque année plus excitante encore — à chaque Holiday Collection, la maison Dior édite une version limitée de son maquillage le plus iconique. Et en cette année 2020 plus que morose, les versions ‘Golden Nights Holiday’ du make-up Dior font l’effet d’une extase esthétique.

Peter Philips, le directeur de la création et de l’image pour le maquillage Dior, a ainsi mis en boîte paillettes, étoiles et lumières flamboyantes, si propres à ces festivités, pour mieux illuminer le maquillage de tous les jours. En version très spéciale donc, les icônes du make-up Dior se font plus désirables encore. A commencer par le mythique rouge à lèvres Dior.

Le rouge à lèvres Diorific signe ainsi le glamour Dior autour de 4 nouvelles nuances scintillantes… Un nude lumineux, un rouge bois de rose hypnotisant, un rouge vibrant et un prune très intense. Disponibles en finitions satinées ou mates, ces rouges émerveillent autant qu’ils ponctuent l’élégance rock de ces versions exclusives.

DIORIFIC Golden Snow

Oui car, Peter Philips a bien placé ses compositions dans cette idée de « twist rock n ‘roll. » A cela, ce sont encore les trois vernis à ongles Diorific Vernis, doublés d’un top coat pailleté, le 001 Golden Snow, qui en signent l’allure diablement élégante ! 767 Red Wonders et le 997 Dark Nights… Les noms parlent d’eux-mêmes.

DIORIFIC Red Wonders

Déjà iconiques mais plus indispensables encore à présent qu’elles se couvrent de scintillement, les palettes d’ombres à paupières Dior signent l’allure follement divine de la saison ! La ligne 5 Couleurs Couture de la maison se complète ainsi de deux teintes très festives: Black Night et Golden Snow !

Palette Golden Snow

Un maquillage pop et sophistiqué qui ravive la filiation avec une ligne de make-up initiée il y a plus de 65 ans par le couturier-fondateur… La collection Golden Nights Collection Noël de Dior c’est finalement l’extravagance qui sied tant au raffinement de la maison de Monsieur Dior. Ou quand le noir et l’or s’assemblent pour mieux souligner encore la fantaisie et la tradition d’une maison née pour sublimer la femme.

L’Eau de Rochas, Parfum Solaire Et Révolutionnaire

Le troisième parfum de la maison Rochas est surtout la première eau de cologne pensée pour la femme — un jus vibrant et délicat aussi solaire que révolutionnaire !

L’Eau de Rochas, Première Cologne Pour Femme De L’Histoire

Lorsque Marcel Rochas fonde sa maison de parfum et de couture en 1925, il chérit déjà l’ambition d’en révolutionner les codes, et le chic ! D’abord installée sur la mythique rue du Faubourg-Saint-Honoré, avant de prendre ses quartiers au 12 avenue Matignon, une dizaine d’année plus tard — la maison Rochas trouve rapidement sa clientèle. Et quelle clientèle !

Marlène Dietrich, Joan Crawford ou encore la duchesse de Windsor. Les élégantes du monde entier trouvent en effet dans sa couture épurée mais éminemment raffinée l’écho d’une féminité très sophistiquée. Moins dramatique que d’autres maisons, la mode à la Rochas est en effet une affaire de féminité qui éclot au détour de dentelle et autres tulles.

C’est ainsi que le premier parfum de la maison fait écho à cette femme qui, à en croire Marcel Rochas, s’incarne à merveille dans la pétillante Hélène Rochas. Sa troisième épouse devient sa muse et, en 1944, c’est au maître-parfumeur Edmond Roudnitska que l’on confie la compose de cette personnalité olfactive. On doit notamment à ce nez hors pair la création d’Eau sauvage, en 1966, et de Diorama, en 1948.

Hélène Rochas

Baptisé ‘Femme’, ce premier parfum Rochas connaît un grand succès. Mais avec la disparition de Marcel Rochas, c’est bien à Hélène Rochas que l’on doit l’introduction du plus révolutionnaire des parfums Rochas.
A la tête du département des senteurs de la maison, elle impulse bien la composition de l’Eau de Rochas. La première Cologne pour femme de l’histoire de la parfumerie.

L’Eau de Rochas, Un Parfum Iconique

Les mots mêmes de la maison Rochas capturent tout ce qui fait la fulgurance de cette senteur vivante, fraîche et délicate. « Pour la première fois, une eau de Cologne s’adresse aux femme. Dans cette infusion d’agrumes et de verveine, flottent des fleurs fraîchement cueillies – jasmin, narcisse, rose – au sillage éblouissant. L’Hédione, une molécule de synthèse intelligente, propulse le sillage comme une cascade cristalline qui électrise les sens. Le fond chypré plus opulent mêlant mousse de chêne, de myrrhe et de vétiver, donne de la profondeur à l’ensemble et véhicule cette fraîcheur si particulière plus longtemps, sans jamais l’altérer. »

Composée en 1970 par Nicolas Mamounas, la fragrance tient en effet une place particulière dans la mémoire olfactive — l’équilibre parfait entre ces notes aromatiques distille tout le luxe raffiné propre à la maison Rochas.

50 ans plus tard, cette Eau de Rochas trône encore sur les coiffeuses des femmes éprises de liberté et d’élégance. Et c’est toujours dans cette bouteille sculpturale au design minéral que se love ce jus pourvu de tant de beauté !

Imaginée par Serge Mansau en 1970, la bouteille Eau de Rochas traduit en verre massif la fougue qui s’en échappe — un cabochon comme un roc ruisselant évoque l’éclaboussante fraîcheur vivante de cette eau dont les accords sont, finalement, hors du temps.

La Hublot Big Bang Unico Berluti Cold Brown, Objet Du Désir

La maison Hublot s’associe une nouvelle fois à Berluti pour mettre au monde une version exceptionnelle de l’iconique Big Bang  — une Big Bang Unico Berluti Cold Brown, une montre d’un d’artisanat exquis, limitée à 100 exemplaires.

Hublot Big Bang Unico Berluti Cold Brown, Rencontre de Deux Savoir-Faire Exemplaires

La première est maître dans l’art de la fusion. La seconde excelle dans la confection de souliers à l’artisanat si singulier qu’il ravit Andy Warhol. Alors, depuis quatre que les maisons Hublot et Berluti collaborent à l’élaboration de montres tout simplement iconiques, la dernière addition à ce répertoire ne pouvait qu’exceller en beauté.

Baptisé Hublot Big Bang Unico Berluti Cold Brown, ce nouvel objet du désir recoupe les signatures iconiques de ces deux maisons — le légendaire cuir Venezia patiné de Berluti, et l’art de la fusion des matériaux si cher à Hublot…

« Cela fait déjà quatre ans que nous avons entamé notre partenariat avec la maison Berluti. Pour la première fois, nous appuyons notre collaboration sur le modèle Big Bang Unico. Le résultat final est le fruit d’un exercice de style, issu du sens inné de la mode de Kris Van Assche, et d’une exceptionnelle expertise technique, assurée par nos horlogers, designers et ingénieurs. Leur savoir-faire était la condition sine qua non pour maîtriser la conception de cette nouvelle lunette. » précisait ainsi Ricardo Guadalupe, le CEO de Hublot.

La Lunette De La Nouvelle Big Bang: Une Prouesse Esthétique Mais Aussi Technique

C’est en effet une innovation de taille — là où le cuir Venezia de Berluti venait, dans les précédentes éditions de la Big Bang, couvrir le bracelet et la cadran, voilà qu’il s’affiche désormais sur la lunette de la montre.

Comment? C’est à travers une lunette, cette fois réalisée en deux parties, que s’opère l’incursion du cuir au coeur même de l’ouvrage horloger. « À l’aide d’une résine adhésive et rigidifiante, la première pièce de la lunette – en cuir, d’environ 1 mm d’épaisseur – est insérée sur la seconde, une base inférieure en céramique noire, est ensuite vissée sur le boîtier de la montre » précise encore la maison Hublot.

En d’autres termes, la lunette peux désormais jouir d’une patine qui, avec le temps, s’embellira plus encore. Justement, en parlant de cette patine Cold Brown… C’est à Kris Van Assche, directeur créatif de Berluti, que l’on doit d’avoir mis au point cette couleur hypnotisante car profondément raffinée.

Une teinte tirée des archives de là maison. Là encore, c’est Kris Van Assche lui-même qui résume le mieux la beauté d’une telle création:

« L’identité du chronographe Big Bang, solide, moderne, inimitable, reflète l’univers et la modernité de Berluti. La patine fait partie intégrante de notre ADN, elle s’affiche généralement sur nos souliers et articles de maroquinerie. […] Appliquée à la Big Bang Unico la variante Cold Brown – inspirée d’une patine ancienne, renouvelée grâce à un processus de glaçage permettant d’obtenir une couleur riche et avant-gardiste –, c’est l’occasion de découvrir l’art de Berluti dans un nouveau cadre. »

Ce cadre c’est bien cette Hublot Big Bang Unico Berluti Cold Brown qui le révèle. Car sur cette montre encore, la découpe d’un cuir enserré entre deux pièces de verre saphir permet d’admirer l’engrenage du mouvement Unico… Une première pour une montre Hublot !

On comprend mieux alors tout l’exception de cette nouvelle montre — une montre qui, livrée dans un coffret signé des deux maisons, ne sera produite qu’en 100 exemplaires.

Les Nouveaux iPhone 12: Luxe Et Performance

Les objets du désir qui viennent compléter la famille iPhone incarnent un plus encore la rencontre du style et de la performance.

« C’est le produit que nous utilisons le plus tous les jours. iPhone a changé nos vies. […] Aider les gens à faire de plus en plus chaque jour. […] A chaque décennie, il y a une nouvelle génération de technologie. La prochaine génération est là. […] Aujourd’hui, c’est le début d’une nouvelle ère pour iPhone » affirmait Tim Cook en ouverture de sa Keynote d’Octobre 2020, où il introduisait au monde l’iPhone 12, l’iPhone 12 mini, l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max.

Chacun de ces nouveaux iPhone introduit en effet de nouvelles fonctionnalités impressionnantes — et si l’on peut déjà acquérir les version 12 et Pro, il faudra attendre le courant du mois de Novembre pour mettre la main sur le Mini et le Pro Max.

Des iPhones Rapides Et Très Esthétiques

Voilà peut être la plus grande révolution apportée par cette nouvelle génération d’iPhones. L’intégration de la 5G dans ces nouveaux modèles renforce considérablement la réactivité du pionnier des smartphones. Apple est en effet en mesure d’intégrer la technologie 5G sur toute une gamme, et ce pour la première fois.

En plus de rendre l’utilisation de ces téléphones plus organique encore, l’intégration de cette nouvelle technologie permet de rendre certaines applications propres à l’iPhone plus efficientes ! Passer des appels FaceTime de très haute qualité, dans une fluidité quasi-naturelle…

Les nouveaux iPhone 12 permettent aussi de capturer plus encore la beauté de ce qui nous entoure. Avec l’écran Super Retina XDR de 6,1 pouces sur l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro, on imagine parfaitement la retransmission et la réception des images de mode, dans une limpidité qui aura surement de quoi rendre tangible les sensations du tissu.

Et justement, les nouvelles technologies des iPhones 12 transmettent les image en très, très haute définition  — avec zéro décalage, les détails apparaissent plus réalistes encore ! Dans sa version la plus extravagante, l’iPhone 12 Pro Max intègre sur un écran de 6.7 pouces (le plus grand d’Apple) un téléobjectif inédit de de 52 mm parmi les focales des caméras.

Doublé de la possibilité d’enregistrer en Dolby Vision jusqu’à 60 images par seconde, soit un enregistrement de qualité cinéma à portée de main, il constitue le modèle iPhone 12 qui sera le plus prisé par les acteurs du luxe et de la mode… Tant il propose de capturer l’instant avec une minutie digne de la quête de perfection qui habite le milieu.

Mais ce n’est pas tout.

Une Qualité Photographique Plus Impressionnante Encore

D’autant lorsque l’on sait que la plus grande mise à jour de l’iPhone depuis le 11 apporte de nouveaux designs, et des selfies nocturnes.

Le mode nuit est en effet meilleur grâce à des fonctionnalités de luminosité et de stabilisation améliorées. La caméra TrueDepth à l’avant du téléphone offre, elle, la possibilité de selfies en mode nuit plus lumineux et plus clairs !

Avec la technologie Deep Fusion, les détails et les textures gagnent à se retrouver capturés à l’identique. Avec Smart HDR 3, l’iPhone 12 ajuste automatiquement certaines parties des images prises pour mieux transmettre l’instant, avec un minimum d’effort.

Parmi les autres caractéristiques clés des nouvelles caméras sur les deux modèles déjà commercialisés, la caméra ultra large offre un champ de vision de 120 degrés…

L’iPhone 12 dispose ainsi d’un nouveau système à double caméra qui comprend un tout nouvel appareil photo large. Celui-ci permet l’ouverture la plus rapide sur iPhone et capte 27% de lumière en plus. A faible lumière, les photos seront maintenant à la hauteur des instants capturés. Un coucher de soleil, un levée de lune, l’ouverture d’un défilé Chanel… Avec la nouvelle caméra Wide, la poésie de ces instants peut désormais être reproduite comme le moment se produit !

Plus solide, plus design, plus performante. Cette nouvelle génération d’iPhone promet de révolutionner un peu plus la transmission des univers esthétiques — que l’on parle de mode ou d’expérience de luxe, Apple n’a pas fini d’ouvrir le champ des possibles en la matière !

L’Iconique Panthère De Cartier Inspire Le Premier Podcast De La Maison

A partir du 12 Novembre 2020, l’illustre maison Cartier initie ‘Inspire…’ — une série de podcast olfactif qui enchante autant que l’icône qui, justement, en inspire le premier épisode.

La Panthère De Cartier: L’Icône Multiple De La Rue de La Paix

On lui doit les atours les plus légendaires de la maison, et le style audacieux de ces bijoux mêlant comme nuls autres les pierres, les couleurs, les formes et les genres ! Jeanne Toussaint, surnommée la panthère, fut en effet la directrice de la création Cartier, de 1933 à 1970. On lui doit le bijou panthère, et le célèbre pied de nez joaillier au Paris occupé.

Oiseau libéré de Cartier, Métaphore de l’Occuptation puis de la Libération

Autant de décennies qui lui ont suffit à imposer à la Place Vendôme sa vision envolée de la joaillerie — d’autant que chez Cartier, ‘Le Roi des joailliers et joaillier des Rois’ comme on le surnomme, nombre d’éléments esthétiques appartenant à son répertoire relèvent directement de la personnalité de Jeanne Toussaint.

Ainsi, lorsque la maison de la rue de la Paix édite son premier parfum, en 1987, c’est à la Panthère qu’elle dédie ce jus exceptionnel !

Aujourd’hui qu’une pandémie mondiale oblige certains sens à se tarir, la maison Cartier prend le parti de les raviver pour mieux les ravir… La série de podcast ‘Inspire’ se veut ainsi expérientielle: en prenant pour point de départ la composition olfactive Cartier, la maison invite bien à l’intimité d’une conversation sur le pouvoir émotionnel des odeurs…

Animées par Mathilde Laurent, le parfumeur de la maison, ces conversations invitent des amis de Cartier, des artistes, musiciens, acteurs, historiens, biologistes et des spécialistes de l’olfaction… Pour mieux encore sentir et faire ressentir la grandeur de ces eaux ô combien séduisantes !

Le premier épisode donc, Une Panthère, pose le ton de cette expérience sonore et olfactive inédite. Car en parallèle de la diffusion, une campagne d’échantillonnage en ligne permettra en effet de vivre pleinement la (re)découverte de cette olfaction, inégalable vecteur d’émotions !

Dans ce premier épisode, Mathilde Laurent discute ainsi la figure de La Panthère si chère à Cartier — une figure dont le joaillier restitue le mouvement, tandis que le parfumeur reconstitue l’aura…

Pour discuter de cet imaginaire, Mathilde Laurent s’entoure de Khatia Buniatishvili (pianiste et ambassadrice Cartier), Nicolas Maury (acteur et réalisateur), Elisabeth de Feydeau (historienne du parfum), Norin Chai (vétérinaire en chef de la Ménagerie du Jardin des Plantes à Paris. Co-animateur de l’émission Les Pouvoirs extraordinaires des animaux), et Constance Arnoult (actrice et créatrice de contenus culturels).

Une heure de conversation où se laisser emporter… Ici.

La Collection Capsule Qui Réinvente Le Tailoring Dior

Kim Jones ravive une nouvelle fois les codes clé de la maison de Monsieur. Cette fois, c’est autour d’une collection capsule qui réinvente le tailoring si propre à la maison, que vient s’injecter sa patte streetwear…

Capturée par le photographe Brett Lloyd, la campagne qui met en scène cette nouvelle collection capsule baptisée MODERN TAILORING fige en noir et blanc la filiation entre Christian Dior et Kim Jones.

Car voilà bien le point de départ de la réinvention du tailoring Dior — ce sont les lignes si chères à Monsieur Dior qui guident ici le tailoring façon Kim Jones.

Un tailoring un peu plus organique qui, souple et décontracté, reprend nombre de codes iconiques de la maison de l’avenue Montaigne. A commencer par la mythique veste Bar. On retrouve ici sur ces trois ensembles les boutons identiques à la pièce manifeste de 1947.

Parmi les tissus qui viennent tailler les pièces de la collection Modern Tailoring, on retrouve aussi un clin d’oeil certain aux toiles iconiques de la maison… Un mélange de laine vierge et de mohair, un micro pied-de-poule texturé ou encore un motif Prince de Galles — autant d’éléments qui rappellent l’héritage intemporel de celui qui, il y a plus de 70 ans, réinventait la silhouette contemporaine!

C’est encore un tissu portant le motif cannage, signature de la maison, qui double ses nouveaux costumes éminemment léger. Faciles à porter, ils allurent l’homme Dior d’une attitude plus contemporaine encore.

De quoi renforcer peu plus la filiation entre le casual de Kim Jones et la sophistication du couturier-fondateur. La collection est à découvrir dès à présent !