INTERVIEW : Laetitia Olivieri Nous Parle d’Apnée

INTERVIEW : Laetitia Olivieri Nous Parle d’Apnée

Le 18 mai prochain, Apnée inaugure son pop-up store parisien au cœur du marais pour y dévoiler sa nouvelle collection printemps-été 2022. 

Jeune marque de beachwear française inspirée par la mer, Apnée est déjà reconnue pour sa qualité et son engagement environnemental. Les maillots, jusqu’à présents uniquement masculins sont en effet 100% recyclés, conçus à partir de déchets plastiques issus des océans. 

Sa signature visuelle est celle des imprimés graphiques : des vagues, des formes géométriques et des couleurs rappelant la plage et les fonds marins… De quoi reconnaître au premier coup d’œil un maillot Apnée ! 

En plus de sa collection « Roadtrip dans le Cap Corse », Apnée dévoilera en avant-première sa première collection féminine à l’occasion de son nouveau pop-up où l’on retrouvera également Maison Maison Paris et sa gamme de bougies aux parfums de Grasse. 

Icon-Icon a rencontré Laetitia Olivieri afin d’en apprendre plus sur cette jeune marque dont le concept pourrait y cacher une future icône de nos été sur les plages emblématiques de la French Riviera.

Rencontre avec Laetitia Olivieri

Le nom de votre marque, Apnée, est né d’une passion pour les océans et les fonds marins, pouvez-vous revenir sur la naissance du concept ? 

Apnée est une marque française créée en 2017 avec l’ambition de moderniser l’univers du maillot de bain masculin tout en réduisant son impact environnemental. C’est ainsi que l’idée est venue de créer des maillots de bain 100% recyclés à partir de déchets plastiques collectés en mer Méditerranée. 

Comment cette inspiration pour les océans transparait-elle dans vos créations ? 

Nous sommes connus pour nos imprimés graphiques inspirés des fonds marins et des plages de la Méditerranée. Chaque maillot de bain est accompagné d’une pochette étanche qui rappelle les sacs de plongée.  

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre collaboration avec SEAQUAL ?

Nous sommes partenaires de SEAQUAL qui nous fournit le fil de polyester recyclé avec lequel nous tissons la toile de nos maillots de bain. Les déchets sont collectés par des pêcheurs et des organisations, en mer et sur les plages de la Méditerranée. Ces déchets sont triés, lavés puis transformés en bobines de fil. Le fil SEAQUAL est certifié GRS (Global Recycled Standard) et Oeko-Tex 100, donc pas de risque de toxicité. 

SHORT DE BAIN ©Apnée media kit

Pouvez-vous nous parler de votre inspiration pour la collection Océan, la première conçue à partir de déchets plastiques, lancée en 2019 ? 

Océan est la première collection de maillot de bain 100% recyclés lancée en 2019. Aujourd’hui ils le sont tous sans exception. L’imprimé, décliné dans différentes harmonies, évoque les profondeurs sous-marines. Chaque maillot de bain porte le nom d’une profondeur Océan 20m, 50m, 100m. 

Vos maillots sont produits au Portugal, un pays européen reconnu pour son savoir-faire en termes de fabrication, notamment pour les matériaux techniques qui composent les maillots de bain. Pourquoi n’avez-vous pas privilégié la France ?  

Notre ambition est de privilégier des circuits courts et le savoir-faire. Pour les maillots de bain, le Portugal est reconnu pour son savoir-faire. Nous ne revendiquons pas le Made in France mais nous fabriquons aussi en France nos tote-bags, boites cadeaux, cartons d’envoi et étiquettes des vêtements. Nous investiguons pour d’autres pièces dans le futur également. 

POCHETTE apnée ©apnée

Le fait de mettre l’écologie en premier plan dans votre marque était-il pour vous un engagement primordial ? Aujourd’hui, beaucoup de marques surfent sur cette tendance, sans véritable engagement, qu’en pensez-vous ? 

Je dirais plus que c’était un engagement naturel. Cela aurait été absurde de créer une marque sans réfléchir à comment réduire notre impact environnemental. Les gens retiennent souvent le concept des maillots de bain 100% recyclés mais notre engagement va bien au-delà. Être une marque de mode éco-responsable c’est aussi créer des vêtements de bonne qualité qui vont durer dans le temps, privilégier le savoir-Faire, les circuits courts, choisir des tissus recyclés ou naturels comme le lin, s’assurer de leur provenance, sensibiliser la communauté… Ce qui est très important pour nous c’est la transparence vis-à-vis de nos clients. Trop de marques utilisent l’éco-responsabilité comme un argument de vente. Heureusement il y a de plus en plus plateformes comme Clear Fashion ou WeDressFair qui sont là pour éclairer les clients. 

Pouvez-vous nous parler de votre nouvelle collection Printemps / Été 2022 « Roadtrip dans le Cap Corse » ? Quelles sont vos inspirations premières ? 

Je suis Corse d’origine et j’avais très envie de shooter en Corse forcément.

Le Cap Corse est une partie assez méconnue de la Corse, l’île dans l’île pour les initiés. On y retrouve tout ce qui incarne Apnée : l’authenticité, la minéralité, la force des éléments, le goût de l’évasion, la singularité. 

SHORT DE BAIN- RÉCIFS ©apnée

Votre marque est principalement masculine, pourquoi avoir choisi ce segment alors que la marque a été fondé par une femme et un homme ? 

Il y avait fort à faire pour moderniser l’univers des maillots de bain masculin, mais cette année on se lance sur la Femme enfin !

Le 18 mai prochain Apnée ouvre son Pop-Up Store au cœur du marais, pouvez-vous nous en parler ? 

Apnée sera présent du 18 Mai au 4 Juillet au cœur du Marais, 15 rue Debeylleme. On y présente la collection Printemps Eté Homme et la Femme à partir de fin Mai. Une soirée de lancement début Juin et des animations sont prévues tout au long de l’ouverture. 

Comment voyez-vous l’avenir d’Apnée ? Vos objectifs, vos projets futurs, peut-être collaborations…

C’est long et difficile de construire une marque en restant fidèle à ses valeurs mais petit à petit la communauté grandit et la marque accroit sa notoriété en France et à l’étranger. Je constate chaque jour que les mentalités évoluent et cela renforce ma conviction qu’on peut réussir dans la voie qu’on a choisi : faire de beaux vêtements, qui ont du style et durent dans le temps, tout en réduisant notre impact environnemental. Je suis impatiente de voir l’accueil de notre collection Femme. 

Pour finir, chez Icon-Icon nous nous intéressons particulièrement aux Icones, aux objets, aux expériences ou encore lieux, avez-vous un objet fétiche, un talisman, un vin ou encore un parfum, une odeur qui ne vous quitte pas ?

J’aime voyager et garder les souvenirs de mes voyages au fond des tiroirs. On y trouve des galets ramassés sur les plages du monde entier et de petits coquillages appelés Œil de Sainte Lucie, qui protègent contre le mauvais sort selon la légende Corse.   

Propos recueillis par Sébastien Girard président d’Icon-Icon

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.